Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/11/2016

Commune de Jalhay. De biens étranges appels venant de la cité fagnarde retentissent dans tout le pays.

Depuis quelques jours, en provenance de la cité fagnarde, de biens étranges appels retentissent dans tout le pays.

Bourgognez- vous bourgognez- vous est-il donné à entendre.

Une alerte de disparition en fagne peut être?

Non non vous n'y êtes pas du tout...

Il s'agit de l'annonce résolument joyeuse de la tenue du traditionnel salon des vins de Bourgogne.

A cette époque, les Jalhaytois qui ont le sens de la fête, se rassemblent en la salle de la jeunesse de Jalhay pour accueillir leurs fidèles amis viticulteurs bourguignons et leurs vins prestigieux.

Un événement, faut-il encore le rappeler, organisé par le dynamique comité de jumelage de Jalhay-Nolay.

Et comme un plaisir ne vient jamais seul une petite restauration est également proposée :

Assiettes de fromage, assiettes de charcuteries avec jambon persillé ou encore, c'est une nouveauté, des assiettes de saumon fumé ou huitres.(Sélectionnés et préparés sur place par un professionnel)

Les produits du terroir seront également de la partie:

Pralines Mireille - Fromages Herve Société - Beurre ferme Schneider- Sirop Thomsin - Charcuteries de nos bouchers - Pain de nos boulangers.

Moi.jpg

 

jean pirnay

Défenseur de l'identité culturelle rurale

 

Les viticulteurs présents et leurs vins:

Vin partie 1.jpg

vin ok rectifié.jpg

L'affiche

affiche.jpg

La salle de la Jeunesse.

PLAN VIN.jpg

 

05/10/2016

Jalhay-Sart. Emile Deblon le paysan bâtisseur d'Arbespine.

 

A Arbespine (Tiège) une route campagnarde longe une chapelle adossée à la forêt.

Route de la Chapelle  en wallon Vôye dèl Tchapèle indique la nouvelle signalisation des rues et lieux-dits de notre commune.

Ici l'indication est minimaliste.Elle ne nous aidera pas à en savoir plus sur l'élégante construction.

L'information utile, nous irons la chercher auprès des Jalhaytois et des Sartois.

Elle nous reviendra abondante, commentée avec force de détails,tous plus surprenants les uns que les autres.

La chapelle de l'Epine a été construite fin du siècle dernier par Emile Deblon, agriculteur à Arbespine.

Un sacré personnage qui suscite dans notre commune, un vif courant de sympathie.

Homme hors du commun, Emile Deblon affiche des compétences multiples, une personnalité qui force le respect.

Jugez plutôt:

 Emile le bâtisseur ... Emile le révolutionnaire ... Emile le bénévole du Lundi... Emile le bon céréalien...Emile l'artisan des Vieux Métiers...Emile le philosophe... Emile le fontainier... Emile le visionnaire...Emile le sage d'Arbespine... Emile l'époux de Lucy...Emile le charpentier ... Emile l'agriculteur novateur ...Emile le mélomane...Emile l'homme de conviction...

C'est dans sa ferme d'Arbespine que nous rencontrons Emile Deblon.

JP. Emile Deblon pourriez-vous vous présenter?

Je suis né en 1933 dans la ferme paternelle située à Troisfontaine, je suis le plus jeune d'une fratrie de sept enfants.

JP. Un mot sur votre scolarité?

Au terme de mes classes primaires effectuées à Tiège, je savais que je serais agriculteur.

 C'est dans cet état d'esprit que j'ai rejoint pour trois années le Collège Marie-Thèrèse de Herve  en qualité d'interne.

JP. Cet attachement à la terre a-t-il été partagé par votre épouse?

Mon épouse Lucy, originaire de Verviers, a été accoucheuse chef de service à l'hôpital de Verviers.

Elle m'a merveilleusement secondé à la ferme où nous nous sommes installés à Arbespine .

Son intégration dans notre commune a été exemplaire.

Lucy a été échevine à Jalhay. Ensemble nous avons accueilli des enfants à la ferme avec le souci de leur apporter une culture entre autres musicale. Mon épouse est une musicienne confirmée.

Dans cet ordre d'idée, début des années 1970, nous avons créé le comité Culturel de Sart-Jalhay.

JP. On vous sent très attaché au sol, est-il un endroit que vous affectionnez plus particulièrement?

Oui, il se trouve à un jet de pierre de la ferme. C'est un lopin de terrain légèrement surélevé, situé à l'orée d'un bois où l'eau est disponible.

JP. L'endroit où vous avez érigé la chapelle et construit une fontaine?

Exactement mais bien avant j'ai construit de mes propres mains la ferme où nous nous trouvons actuellement.J'ai toujours eu la passion d'ériger des constructions.

JP. Pourquoi construire en1993, à l'heure de votre retraite, une chapelle? S'agit-il d'un engagement suite à un événement particulier, un vœu, une grâce obtenue?

Absolument pas (Rire) mon but était de construire un abri mis à la disposition des promeneurs, des enfants que j'affectionne tout particulièrement, un endroit aussi où je pourrais éventuellement un jour me reposer ...

JP. J'insiste! Mais pourquoi donc une chapelle?

En fait, la première version de l'abri que j'avais construite a été ravagée par des vandales. J'ai pensé qu'en construisant cette fois une chapelle-abri, l'édifice serait respecté.

JP. Ce fut le cas en effet. Néanmoins, n'est- ce pas là, à une certaine époque, que des drogués se rassemblaient?

En effet car l'abri reste ouvert en permanence. Pour la petite histoire, il faut savoir que je me suis joint à eux, non pas pour "fumer", mais bien pour engager un dialogue.

Il est vrai que les deux bancs en vis- à -vis, courant le long des murs de la chapelle ,favorisent la conversation en tête à tête.

Il en va de même pour le triptyque installé à l'intérieur sur le grand pignon évoquant : la vie, l'hospitalité et la Foi.

Je crois pouvoir dire que ces échanges ont été bénéfiques.

Depuis cet épisode, le refuge a retrouvé toute sa quiétude et ces jeunes, mission accomplie, remis sur rail.

JP. Mission accomplie c'est sur ces mots que nous prenons congé du bâtisseur d'Arbespine.      

De cette courte entrevue  nous retiendrons qu'Emile Deblon et Lucy ont largement participé à la "construction" de la renommée de notre formidable commune rurale.

Moi.jpgjean pirnay

gentil persifleur à Jalhay-Sart

Défenseur de l'identité culturelle rurale

 

                                                              La chapelle de l'Epine à Arbespine

1.JPG

2.jpg

La fontaine de la chapelle

3.jpg

 

4 (2).jpg

Un escalier d'accès

4.JPG

5.jpg

Un autre escalier d'accès à la chapelle

6.JPG

Contre jour

7.jpg

Deux bancs fixes en vis à vis favorisent l'échange.

banc droit.jpg

Banc gauche.jpg

Plaque rue.jpg

 

 

14/09/2016

Jalhay-Sart. Une formidable commune rurale qui investit en permanence dans ses infrastructures.

  En l'espace de quelques jours, pas moins de trois inaugurations d'aménagements de bâtiments scolaires et d'infrastructures sportives se sont déroulés au cœur de la commune rurale de Jalhay-Sart.

 Dans les prochaines semaines, d'autres s'annoncent!

 Ne perdons pas de temps, nous avons à vous raconter et des photos à  montrer.

Les photos sont à voir en fin de note.

 Inauguration au Royal football club de Sart.

 C'est le samedi 27 août 2016 qu'a eu lieu au Royal football club de Sart, l'inauguration d'un terrain synthétique et de nouvelles installations mises à la disposition des joueurs et du public.

Les travaux exécutés sont impressionnants tant par la hauteur de l'investissement qu'au soin parfait apporté à la finition .

De l'avis de tous, il s'agit là, incontestablement, de l'une des plus belles installations de l'arrondissement.

 Dans son allocution, l'Echevin Michel Parotte, parle d'un outil exceptionnel mis à la disposition des joueurs du RFC Sart mais également aux équipes du RCS Jalhay.

 Ce projet de terrain synthétique est né il y a 6 ans.

Au fil du temps, il n'a cessé d'évoluer sous la pression et l'enthousiasme des membres du club.

Michel Parotte souligne la force peu commune qui a animé tous les bénévoles et sympathisants qui se sont investis dans ce  projet.

Parmi eux, Edouard Geibenne, secrétaire du club, présent sur le chantier tous les jours.

Il a assumé les fonctions d'ingénieur, surveillant de chantier, chef des travaux, contremaître et aussi celui de visionnaire éclairé.

 A propos de l'investissement.

 Aménagement du terrain synthétique, pylones d'éclairage, pose des garde-corps et l'aménagement des abords: 558.926 €

 Agrandissement d'une buvette, construction de vestiaires et transformation du bâtiment existant:369.250 €              

 La Région wallonne subsidie l'investissement à hauteur de 75%.

 La commune de Jalhay octroie un subside de 160 000 €.

(Voir les photos  en fin de note)

 

  Inauguration le 31 août en matinée d'une classe maternelle à Solwaster.

Solwaster est un village où la population est manifestement heureuse.

Tellement heureuse qu'elle fait des enfants, beaucoup d'enfants.

Dans son allocution, Eric Laurent explique que pendant des décennies il n'y a eu qu'une seule classe primaire à Solwaster.

C'est en 1988 que Madame Rosa Di Sante se vit confier la mise sur pied d'une classe maternelle .

Entre l'installation de la classe de 1988 et celle d'aujourd'hui, on apprend qu'il y a eu plusieurs déménagements notamment dans une maison du village, dans l'ancien café de la place et même dans l'habitation du maître d'école.

Faut-il le dire la tâche de Madame Rosa n'a pas toujours été aisée.

Cette fois c'est la bonne !

A oublier donc au plus vite tous ces déménagements de la classe des maternelles.

Pas tout à fait puisque l'Echevin de l'enseignement annonce que l'école primaire de Solwaster, attachée à celle de Sart, passe dès à présent sous le giron administratif de l'école de Tiège.

Il y a donc maintenant dans notre commune trois écoles: Jalhay, Tiège-Solwaster et Sart.

Une réorganisation nécessaire afin de mieux répartir la charge de travail entre les implantations.

Eric Laurent a un mot aimable pour tous, notamment pour la nouvelle directrice de l'école de Tiège -Solwaster Madame Cécile Soquette qui a été  applaudie par l'assemblée.

Hommage appuyé à Madame Nicole Grégoire pour les nombreuses années passées à la tête des écoles de Tiège,Sart et Solwaster. Un travail énorme, difficile et épuisant précise l'Echevin.

L'Echevin lui souhaite des années plus sereines au sein de l'école de Sart qui certes est encore en travaux actuellement, mais dont la fin du chantier est annoncée au printemps.

Alors que l'Echevin s'apprête à conclure, la directrice Nicole Grégoire donne de la voix !

La fin des travaux? " Mais de quel printemps parlons-nous Monsieur L'échevin?"

C'est sous un fou rire général et dans la bonne humeur que le bourgmestre Michel Fransolet coupe le traditionnel ruban.

A propos de l'investissement.

Le montant des travaux s'élève à 109 739

Subside obtenu par la commune de Jalhay: 96 595

 

Inauguration d'une extension à l'école de Sart

La journée du 31 août est décidément bien chargée pour l'Echevin de l'enseignement Eric Laurent.

Après une inauguration en matinée à Solwaster, Eric Laurent reçoit à présent la Ministre de l'enseignement Marie-Martine Schyns, le Député Bourgmestre de Herve Jean-Yves Jeholet, le Bourgmestre de la ville de Bouillon Monsieur André Defat accompagné de son Echevin de l'enseignement Guy Denis en vue  d'inaugurer une l'extension à l'école de Sart.

 Parmi les élus enrubannés et cravatés, on remarque  la présence de femmes et d'hommes en vert.

S'agit-il d'une campagne publicitaire pour financer les travaux de l'école?

 Détrompez- vous ce sont des représentants de la dynamique association de parents d'élèves de l'école.

Dans son allocution, l'Echevin rappelle qu'en 1982 les vaches ont dû céder les prairies qu'elles broutaient pour permettre la construction de 5 pyramides comprenant de grands espaces ouverts regroupant plusieurs classes.

Une architecture qui se voulait, d'après les spécialistes de l'époque, bien adaptée à la pédagogie.

 En réalité ce fut un échec ! Les premiers travaux rectificatifs commençaient pour cette école toute neuve avec la pose d'indispensables cloisons afin que chacun dispose de son espace-classe, au calme.

En 1997 face l'augmentation de la population scolaire, un dossier de subsidiation à la communauté française a été introduit en vue de construire une 6 ème pyramide.

Le dossier a été gelé pendant 15 ans! C'est en 2012 que la situation s'est débloquée permettant la construction tant attendue et ainsi mettre un terme aux classes improvisées dans les caves de l'établissement.

Tout allait donc mieux dans le meilleur des mondes?

 Pas vraiment les cinq premières  pyramides ayant vieilli prématurément, il a été décidé en 2013 dans la foulée des travaux d'extension de procéder à la rénovation complète du site.

Cela a engendré, détaille L'échevin, un problème sérieux d'organisation pour faire cohabiter une communauté scolaire forte de 250 personnes au cœur d'un chantier de construction.

Aujourd'hui l'Echevin affiche un grand sourire, le bout du tunnel est en vue, la Ministre est jolie le ruban est coupé.

A propos de l'investissement.

Montant total des travaux( frais d'architecte et de coordination compris)

                         2 940 000 €

Subside accordé par la communauté Wallonie -Bruxelles 

                    1 900 000 €

 

  marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet                                                     

jean pirnay

gentil persifleur à Jalhay-Sart

Défenseur de l'identité culturelle rurale

 

                                              Les photos

  Les installations du  Royal football club de Sart.

 

Le président Patrick Pâquet négocie ferme pour son club!

 

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

Ici tout est rutilant ...

 

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

Une équipe féminine sartoise à l'entrainement sur le terrain synthétique.

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

Personne n'est oublié dans l'allocution du Président

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

 

L' espace "maternelle" à Solwaster

 

 

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

 

Un mot aimable pour tous

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

Une gentille persifleuse s'exprime

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

Un lapin semble avoir été posé à notre chef à tous

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

Ici le matériel pédagogique joue un mauvais tour à notre bourgmestre

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

Madame Cécile Soquette la nouvelle directrice de l'école de Tiège -Solwaster .

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

Ici le petit Emilien Sacré s'exprime

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

Le gentil persifleur de Jalhay-Sart sous le charme de la petite école rurale .

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

Inauguration d'une extension à l'école de Sart

 

 

Marie -Martine Schyns.

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

Une ministre est bien protégée

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

Pas de doute ces deux là s'entendent à merveille.

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

Notre chef à tous visiblement contrarié

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

 

C'est le bourgmestre de la ville de Bouillon qui a accordé le précieux sésame permettant à la commune de Jalhay-Sart de créer la nouvelle école de Tiège-Solwaster

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

 

Les travaux de l'école de Sart seront terminés au printemps affirme l'Echevin.

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet