Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/12/2017

L'actualité de la formidable commune rurale de Jalhay-Sart. le Jalhaytois Georges Xhibitte présente son dernier ouvrage

La Maison Bronfort est la ruche affairée du Comité culturel de Sart- Jalhay(1).

Le bon miel à déguster prend aujourd'hui la forme d'une conférence de presse tenue dans la vénérable Maison Bronfort. Une occasion de découvrir l'auteur Georges Xhibitte et son dernier ouvrage intitulé "Nouveaux contes de Jalhay-Sart".

Georges Xhibitte est né à Verviers en 1950 c'est un "aplovou"...

Aplovou est un mot wallon qui signifie: "arrivé comme la pluie".

Il désigne les néo- ruraux qui s'installent dans notre commune.

Pour se débarrasser de cet adjectif peu flatteur, l'intégration est recommandée.

L'auteur s'y appliquera avec entrain et persévérance.

Ainsi donc, après avoir épousé une jeune fille de Herbiester, Georges participe activement à la vie locale, se rend disponible, étudie en profondeur l'histoire de sa commune d'adoption.

Dans son œuvre littéraire, Georges Xhibitte reste fidèle à sa ligne de conduite.

Avec constance, il s'applique à incruster les personnages nés de son imagination dans la ruralité riche et profonde de la commune de Jalhay-Sart.

 Une atmosphère où l'on retrouve des lieux tels que les Sept frères de Gospinal, Lu pîre à l'Makrale , le dolmen de Solwaster et tant d'autres.

L'auteur adore également, au fil d'une conversation, de placer un bon mot, de prêter une oreille attentive aux rivalités entre nos villages pour ensuite les restituer notamment sous la forme de sketchs et pièces théâtrales.

Dans un autre registre et plus récemment, Georges Xhibitte confie des enquêtes policières au jeune inspecteur Laverdure attaché à un commissariat rural.

 Laverdure est un inspecteur débonnaire qui démêle dans nos villages et même parfois dans la profondeur de nos forêts des intrigues toujours traitées avec un maximum de fraicheur.

Bravo donc à l'auteur d'avoir choisi ici encore  la toile de fond de notre formidable commune rurale.

Le livre, "Nouveaux Contes de Jalhay-Sart" est édité par, et vendu10€ au profit du Comité Culturel de Sart-Jalhay".

L'ouvrage est disponible:

A Jalhay: Librairie Naf Naf,  Floricado, Boulangerie Raquet, restaurant du Vieux Hêtre, La Crémaillière et La ferme du Helivy.

A Sart: Office du Tourisme de Jalhay-Sart, Chez Jenny

A Solwaster: Le comptoir du Loup

A Tiège : Presse-Gourmande et Déco Flora

A Spa: Maison du Tourisme et Librairie Pesesse.

(1) A ne pas confondre avec le Centre culturel de Spa - Jalhay- Stoumont basé dans le complexe du casino de la ville de Spa.

Moi.jpg

jean pirnay

Gentil persifleur à Jalhay-Sart

Défenseur de notre identité culturelle rurale

 

                                                                             Les photos

La vénérable Maison Bronfort sur la place de Sart

Maison bronfort.jpg

 

L'auteur des "Nouveaux contes de Jalhay-Sart" et son épouse à la Maison Bronfort.

maison bronfort,georges xhibitte,jean pirnay,commune de jalhay

La presse "sérieuse" sous le charme de l'auteur

maison bronfort,georges xhibitte,jean pirnay,commune de jalhay

 Reportage de la télévision locale Télévesdre.

https://www.televesdre.eu/www/video/info/socit/un-livre-p...

 

 

  Les couvertures de l'auteur

maison bronfort,georges xhibitte,jean pirnay,commune de jalhay

maison bronfort,georges xhibitte,jean pirnay,commune de jalhay

maison bronfort,georges xhibitte,jean pirnay,commune de jalhay

maison bronfort,georges xhibitte,jean pirnay,commune de jalhay

 

 

 

 

 

 

 

 

02/05/2017

Commune de Jalhay-Sart. Au comité Culturel de Sart-Jalhay on ne s'arrête jamais !

 

 

Au comité Culturel de Sart-Jalhay on ne s'arrête jamais!

 Voici le  mois de mai et la perspective de passer ensemble de beaux moments

Petite lecture trimestrielle:

Lundi 8 mai 2017 (maison Bronfort) et mardi 9 mai 2017 (salle communale à Jalhay) à 20h

"Soie" d'A.Baricco.

Vers 1860, pour sauver les élevages de vers à soie contaminés par une épidémie, Hervé Joncour entreprend quatre expéditions au Japon pour acheter des œufs sains. Entre les monts du Vivarais et le Japon, c'est le choc de deux mondes, une histoire d'amour et de guerre, une alchimie merveilleuse qui tisse le roman de fils impalpables.

Des voyages longs et dangereux, des amours impossibles qui se poursuivent sans jamais avoir commencé, Des personnages de désirs et de passions, le velours d'une voix, la sacralisation d'un tissu magnifique et sensuel et la lenteur des saisons et du temps immuable.

Lu avec émotion et poésie par André Loncin.

 Entrée gratuite. Participation au chapeau.

 Inscription: arlettehennico@yahoo.fr ou j.chaumont@outlook.com)

Petites musicales:

Samedi 20 mai : stage d'initiation à l'épinette , concert de "Salon Ambroisine" (maison Bronfort) et bal folk à la salle La Grange à Sart .

Le Salon Ambroisine était un café du Borinage, dans le Hainaut belge, où les ouvriers se réunissaient le dimanche pour jouer de l'épinette.

Toutes les infos : http://www.sartrad.be/

 

Moi.jpgjean pirnay

Gentil persifleur àJalhay-Sart

Défenseur de l'identité culturelle rurale 

 

Epinette..jpg

 

 

 

 

 

18/07/2016

Conférence à Sart -Jalhay. Serge Nekrassoff nous parlera de l'équipée tragique de Marie et Francois

 

Comité culturel de Sart-Jalhay

Conférence à la maison Bronfort place du marché à Sart.

 

Le 19 aout 2016 à 20h Serge Nekrassoff historien et collaborateur à la Station scientifique des Hautes Fagnes (Mont Rigi) nous parlera de Michel Schmitz et de la Baraque Michel.

Il sera également évoqué à cette occasion l'équipée tragique de Marie et François.

Une conférence qui annonce la traversée le 27 août 2016 de la fagne par les acteurs de la fête des Vieux Métiers. Une traversée qui les conduira , dans la tradition, à la chapelle Fiscbach .

 Un rendez vous à ne pas manquer...

 

Michel Schmitz et la Baraque Michel. L’histoire avant la légende

Que savons-nous vraiment de Michel Schmitz et de la fondation de la Baraque Michel ? Jusqu’il y a peu, l’histoire du fondateur de la Baraque se basait essentiellement sur des témoignages postérieurs aux faits, parfois de plusieurs dizaines d’années. Ils étaient d’autant moins fiables que la légende attachée au lieu a rapidement agi comme un miroir déformant.

La documentation rassemblée aujourd’hui n’est pas exposée à ce risque puisque la plupart des pièces retrouvées sont antérieures à la fondation de l’établissement, ou en sont contemporaines. Elles apportent quelques éclaircissements, corrigent certaines interprétations, et enfin, révèlent des éléments nouveaux.

 

L’équipée tragique de Marie et François

Au cours d’une journée de janvier 1871, Marie Solheid et François Reif quittent Jalhay et entament la traversée de la Fagne pour gagner Xhoffraix. Ils n’atteindront jamais leur destination. Le récit de leur équipée tragique se basait traditionnellement  sur des documents et des témoignages souvent rédigés ou recueillis bien après les faits, parfois contradictoires ou sujets à caution.

Rassembler ces témoignages et les confronter, mais aussi les éclairer avec d’autres documents contemporains des faits a permis de mieux en mesurer la fiabilité. Aujourd’hui, nous sommes en mesure de distinguer les détails du récit qui peuvent être établis avec certitude de ceux qui doivent être mis en doute. L’éclairage sur les portraits de Marie et François ainsi que sur leur mésaventure est désormais plus clair et plus précis.

 

ScreenHunter_01 Jul. 09 17.35.jpg