Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/02/2016

Jalhay-Sart.Les rôles à Jalhay? Une vivace tradition carnavalesque qui déclenche des salves de rire.

 

Elle était aux anges cette jeunesse jalhaytoise qui accueillait le samedi 30 janvier 2016 un public venu en masse assister à la soirée des rôles.

Avant de se laisser raconter les frasques de l'année 2015 les Jalhaytois, qui aiment se moquer d'eux- mêmes, ont participé au traditionnel souper des rôles.

Une joyeuse mise en bouche avant d'attaquer le "plat de résistance" !

Le "plat de résistance"? Et bien parlons- en car c'était du costaud, du lourd…

Tout débute avec le présentateur vedette de l'équipe du Journal Télévisé Jalhaytois Jacques Chaumont .Très professionnel, l'homme, il faut le dire, n'a nullement été impressionné par la présence d'une chaine de télévision concurrente:https://lc.cx/4NHV

Tout de go nous avons été transportés à Nolay la ville bourguignonne jumelée à Jalhay. De cette escapade Annie Jaspar, une "rôleuse" de l'ombre, a ramené de saisissantes vidéos et photos montrant des Jalhaytois en goguettes.

Notamment un cliché qui aura retenu l'attention de Fabrice Pezzetti notre réputé transformiste.

Il s'agit de la photo ne souriez pas de l'agence immobilière Gay où" l'on y entre par derrière".

Retour à Jalhay pour assister aux tribulations de Serge Soriès ouvrier communal et de son collègue.

Tous deux sont confrontés, pour l'arrosage des fleurs, à la grande hauteur des bacs suspendus.

Désopilante et remarquable saynète décrivant les moyens mis en œuvre pour l'exécution de la tâche.

Evocation de la confrontation truculente entre un "boû d'fagne" et "on grand vantrin sins quåwète" spadois.

"Un sketch hélas qui rappelle cruellement le coup de Jarnac porté par l'échevin de la culture Francis Willems aux Jalhaytois et aux Sartois.

En effet, nos concitoyens ont été placés, dans le plus grand secret, sous la coupe des locataires du casino de Spa.( Centre culturel de la ville de Spa)"

Une photo apparaît sur l'écran de la scène.

Elle montre la grande bouteille d'eau pétillante nouvellement installée l'entrée de la ville de Spa. Le pierrot bondissant se révèle être l'échevin Francis Willems.

 Nous voyons surtout ici une pauvre marionnette dont les ficelles sont habilement tirées par les Spadois.

Autre révélation de la soirée est celle du restaurateur Robert Dedouaire face à son miroir.

Dans le miroir apparaît ,en autres la dame phosphorescente venue spécialement de Sart.

Ainsi nous apprendrons que la cuisine raffinée dont le restaurateur parle avec tant de volubilité est en réalité l'œuvre de Chantal son épouse.

Quant à la production littéraire du restaurateur, tout le mérite du travail reviendrait à un nègre prolifique.

Métamorphose de Philippe Joslet qui tourne résolument le dos aux chansons modernes pour intégrer un cœur classique pas tout à fait accordé.

Mésaventure à l'occasion d'un enterrement d'une vie de jeune homme de Herbiester.

Il s'agit de l'infortuné Patrick Wyaime dit Wiwi. Il a été contraint de revêtir l'uniforme de tambour major de Jalhay.

Une épreuve cruelle dont il faut espérer qu'il n'en gardera pas des séquelles.

Peste porcine à Herbiester! Une pandémie contraint les sangliers à s'exiler à Jalhay.

Fort heureusement l'accueil de cette population a été bien organisé. On a notamment assisté, dans un bureau de tri et d'identification , à des scènes épiques…

La commune de Jalhay est fort étendue. Elle comporte de dangereuses fagnes. Des avis de disparitions sont régulièrement publiés.

Hélas, cette fois encore nous sommes informés que Bastien Laurent, dit Baba et Rodolphe Sagehomme ancien échevin avaient disparu.

Le signalement de Rodolphe Sagehomme précise qu'il s'est glissé dans un costume de coq. Inquiétant comportement d'un homme, jeune encore, qui sera, une fois retrouvé, vraisemblablement dirigé vers un établissement spécialisé !

Petit conseil néanmoins. Si vous décidez de vous promener dans l'accueillant bois de la Bourgeoise n'oubliez pas d'emportez avec vous une poignée de maïs.

Il paraît que c'est à cet endroit que le disparu aurait été aperçu pour la dernière fois.

Pas de doute l'édition 2016 des rôles fut un bon cru.

Toutefois petite suggestion. Pourquoi, lors de la prochaine édition, ne pas utiliser le wallon dans un sketch. Le wallon se prête admirablement pour décrire des situations truculentes.

 

Jean.jpgjean pirnay. Gentil persifleur ravi à Jalhay-Sart

 

                                                    Les photos des rôles

Vue générale Souper.jpg

 Grand succès pour le souper des rôles.

Julien et thibaud.jpg

Des ados discutent ferme

service des majorettes.jpg

majorette et service lancier.JPG

Dinateur de Herbièter.JPG

carnaval de jalhay,rôles à jalhay,commune de jalhay,jalhay-sart,jean pirnay,lanciers

Les jeunes participent

 

Marcel et fille.jpg

Un amateur de carnaval et sa fille Laurence

Rood jardin ok.jpg

Ici encore un garant de la tradition carnavalesque

Pierre Poncelet un ancien de Surister.jpg

Un ancien de Surister

Heunders et Fransolet.OK OK.jpg

Lu ressèré et son conseiller

Dans la loge des artistes..JPG

Incursion photographique dans la loge des artistes

Jeune lancier.jpg

Souriant jeune lancier

Hubert et Yves Hurard.JPG

Le représentant de la "presse sérieuse" Yves Hurard est informé par Hubert Rood

N'approche pas de ma caisse.jpg

Groupe lanciers et majorettes.JPG

La grande fierté des Jalhaytois

Jean-pierre Coffe..JPG

Le restaurateur robert Dedouaire reçoit Jean-Pierre Coffe

Dedouaire et son négre.JPG

Robert Dedouaire tourne le dos à son "nègre"

Soyous.JPG

Soyous? Une "personnalité" de Jalhay!

groupe final.JPG

La troupe des Rôleurs

 De gauche à droite

Hubert Rood- Colette Simul - Francois Mister- Jean-Luc Gillissen- Jacques Chaumont- Bernard Warlimont

Jean-Marie warlimont-Dominique Jaspar- Pierrette Schmitz- et, travaillant dans l'ombre Annie Jaspar à qui ont doit les superbes montages photographiques