Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

13/01/2015

Jalhay-Sart. Jugement et condamnation d'un bout de plâtre phosphorescent.

 

 L'apparition à Sart d'un phénomène  phosphorescent a été l'un des moments forts de l'année 2014 à Jalhay.

 Cet événement a  propulsé notre commune au-devant de la scène médiatique. 

 Aujourd'hui, le calme revenu, arrive le temps que se construise une légende autour de l'événement.

 La voici, la voilà !

 En ce temps là Jalhay était une commune  heureuse. Enfin pas complètement, une question  tenaillait le bourgmestre!

 "Pourquoi donc le village de Sart ramène- t- il  toujours à lui  le meilleur de notre commune ?"  s'interrogeait le mayeur.

 En réussissant à capter cette mystérieuse phosphorescence guérisseuse, les Sartois, une fois de plus, ont bien manœuvré . En rangs serrés les foules convergent vers Sart.

 A Jalhay, l'activité touristique souffre. 

 Le bourgmestre, un brave homme, est désemparé . Aussi s'en alla-t-il frapper à toutes les portes pour demander conseil.

 Une  fausse bonne idée émergea...  elle prit la forme d'un grand procès public.

 L'Université de Liège délégua ses meilleurs scientifiques. Vice- recteur en tête, ils accoururent à Jalhay pour former le jury. Tous étaient procureurs.

  Le fauteur de troubles, un inoffensif bout de plâtre phosphorescent, a été jugé et condamné à l'enfermement  à perpétuité dans la tour forte de l'église de Sart.

  jean pirnay, gentil persifleur auto proclamé à Jalhay-Sart