Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/05/2017

Commune de Jalhay-Sart. Les installations sportives se multiplient

 

Les installations sportives se multiplient au cœur de notre commune rurale .

Rappelez-vous au mois d'aout 2016 le Club de football RFC Sart inaugurait ses installations.

Le dimanche 30 avril 2017 un ruban a été coupé symboliquement au club de tennis de table de Tiège (CCT Tiège).

Derrière cet événement se cachent la passion et la ténacité d'un homme et celle de son équipe.

Tous ne parlent que de lui.

 " Lui" c'est l'emblématique Président Michel Delporte.

Quelques mots à propos du Président :

 Michel Delporte a passé toute sa carrière professionnelle au sein de la firme de construction T. Palm.

Très apprécié pour son professionnalisme, il a occupé de hautes responsabilités où ses qualités de meneur d'homme, son franc- parler, sa force de travail, sa créativité ont fait merveille.

Faut- il le dire, toutes ces qualités ont contribué à forger l'assise et le succès du CCT Tiège.

Le jour de l'inauguration les discours se succèdent.

Celui du Président était chargé d'émotion. En voici un court résumé.

Le grand déchirement.

La salle des "Tilleuls" située à Tiège a été, il y a de cela exactement 40 ans, le berceau du club CCT Tiège.

Les succès sportifs se multipliant notamment avec l'entrée à la division Wallonie-Bruxelles et en parallèle à la Superdivision avec une équipe féminine, des aménagements de la salle des Tilleuls s'imposaient.

L'histoire, pour faire bref, n'a pas voulu que ces travaux se réalisent.

Un accueil sans réserve.

Contraint de quitter la salle des Tilleuls le club rejoint en 2009 l'école de Sart et sa salle de gymnastique. Une opération grandement facilitée grâce au soutien des autorités communales et l'hospitalité sans réserve de madame Nicole Grégoire, directrice d'école.

C'était une solution transitoire.

L'expansion du club est fulgurante et les ambitions du Président sont telles que trucs et astuces ne suffiront plus à l'avenir.

Manifestement il faut passer à autre chose...

Le coup de pouce décisif.

Une nouvelle salle dédiée spécifiquement à la pratique du tennis de table à un haut niveau s'imposait donc.

Le coup de pouce décisif fut donné conjointement par Madame Colette Herman Echevine et le Bourgmestre Claude Grégoire.

Le rêve inaccessible devint au fil du temps une réalité concrète.

En termes appuyés le Président rappelle le soutien indéfectible et unanime qu'il a reçu de l'ensemble du collège, majorité et minorité confondues et ceci tout au long de deux mandatures consécutives.

Autre coup de pouce important est celui du pouvoir subsidiant notamment Infrasports et en dernière ligne le ministre André Antoine.

Les difficultés de l'art de construire.

Dans son allocution le Bourgmestre Michel Fransolet précise que cet ambitieux projet a vu le jour non sans mal.

Non sans mal?

En effet, Il faut savoir que l'entreprise désignée pour ce marché public, a œuvré à Sart avec une main- d'œuvre détachée!

Confronté à un problème de communication et de connaissance approximative du métier le Président a exercé une surveillance implacable.

Cette rigueur a eu pour effet d'éviter des malfaçons toujours désastreuses.

Aujourd'hui le bâtiment est achevé à 98% le solde relevant de finitions mineures. Par contre rien ne va plus pour l'entreprise qui a réalisé les travaux. Elle est en redressement judicaire!

Une école de formation au top.

Le club CCT Tiège se trouve régulièrement confronté à de puissantes formations provenant de Bruxelles, Charleroi, Namur, Gand, Anvers.

Avec plus de 120 joueurs inscrits, ces équipes défendent leurs couleurs avec fierté et fair-play, de la première division nationale jusqu'au plus petit échelon provincial.

L'école de formation des jeunes joueurs est une grosse machine bien huilée et très performante avec cinq entraîneurs diplômés sur la brèche tous les jours de la semaine sans oublier les garderies sportives pendant les temps de midi à l'école de Sart.

Très clairement l'objectif du club est de former des enfants pour les amener progressivement à évoluer dans ce que le Président appelle des équipes de terroir.

Décidément oui notre commune rurale est formidable !

 

Moi.jpg

                                     

jean pirnay

Gentil persifleur à Jalhay-Sart

Défenseur de l'identité culturelle rurale

                                                       Les photos de l'inauguration

 

 cct tiège,jean pirnay,michel fransolet,commune de jalhay,jalhay,gentil persifleur de jalhay-sart

Dans la cuisine du club on s'affère pour l'inauguration 

cct tiège,jean pirnay,michel fransolet,commune de jalhay,jalhay,gentil persifleur de jalhay-sart

La table est dressée.

cct tiège,jean pirnay,michel fransolet,commune de jalhay,jalhay,gentil persifleur de jalhay-sart

Les fleurs sont livrées

cct tiège,jean pirnay,michel fransolet,commune de jalhay,jalhay,gentil persifleur de jalhay-sart

 

Conversation entre bouquets

cct tiège,jean pirnay,michel fransolet,commune de jalhay,jalhay,gentil persifleur de jalhay-sart

Mais où se dissimule le Président Michel Delporte

cct tiège,jean pirnay,michel fransolet,commune de jalhay,jalhay,gentil persifleur de jalhay-sart

Vite vite une photo avant la cérémonie.

cct tiège,jean pirnay,michel fransolet,commune de jalhay,jalhay,gentil persifleur de jalhay-sart

Une vérité du Président.

cct tiège,jean pirnay,michel fransolet,commune de jalhay,jalhay,gentil persifleur de jalhay-sart

On recrute dès le plus jeune âge.

cct tiège,jean pirnay,michel fransolet,commune de jalhay,jalhay,gentil persifleur de jalhay-sart

Le Président semble inquiet!

cct tiège,jean pirnay,michel fransolet,commune de jalhay,jalhay,gentil persifleur de jalhay-sart

Une foule nombreuse et attentive

 

cct tiège,jean pirnay,michel fransolet,commune de jalhay,jalhay,gentil persifleur de jalhay-sart

Le ruban est coupé

cct tiège,jean pirnay,michel fransolet,commune de jalhay,jalhay,gentil persifleur de jalhay-sart

et  Madame la Présidente est superbement  fleurie...

 

 

14/09/2016

Jalhay-Sart. Une formidable commune rurale qui investit en permanence dans ses infrastructures.

  En l'espace de quelques jours, pas moins de trois inaugurations d'aménagements de bâtiments scolaires et d'infrastructures sportives se sont déroulés au cœur de la commune rurale de Jalhay-Sart.

 Dans les prochaines semaines, d'autres s'annoncent!

 Ne perdons pas de temps, nous avons à vous raconter et des photos à  montrer.

Les photos sont à voir en fin de note.

 Inauguration au Royal football club de Sart.

 C'est le samedi 27 août 2016 qu'a eu lieu au Royal football club de Sart, l'inauguration d'un terrain synthétique et de nouvelles installations mises à la disposition des joueurs et du public.

Les travaux exécutés sont impressionnants tant par la hauteur de l'investissement qu'au soin parfait apporté à la finition .

De l'avis de tous, il s'agit là, incontestablement, de l'une des plus belles installations de l'arrondissement.

 Dans son allocution, l'Echevin Michel Parotte, parle d'un outil exceptionnel mis à la disposition des joueurs du RFC Sart mais également aux équipes du RCS Jalhay.

 Ce projet de terrain synthétique est né il y a 6 ans.

Au fil du temps, il n'a cessé d'évoluer sous la pression et l'enthousiasme des membres du club.

Michel Parotte souligne la force peu commune qui a animé tous les bénévoles et sympathisants qui se sont investis dans ce  projet.

Parmi eux, Edouard Geibenne, secrétaire du club, présent sur le chantier tous les jours.

Il a assumé les fonctions d'ingénieur, surveillant de chantier, chef des travaux, contremaître et aussi celui de visionnaire éclairé.

 A propos de l'investissement.

 Aménagement du terrain synthétique, pylones d'éclairage, pose des garde-corps et l'aménagement des abords: 558.926 €

 Agrandissement d'une buvette, construction de vestiaires et transformation du bâtiment existant:369.250 €              

 La Région wallonne subsidie l'investissement à hauteur de 75%.

 La commune de Jalhay octroie un subside de 160 000 €.

(Voir les photos  en fin de note)

 

  Inauguration le 31 août en matinée d'une classe maternelle à Solwaster.

Solwaster est un village où la population est manifestement heureuse.

Tellement heureuse qu'elle fait des enfants, beaucoup d'enfants.

Dans son allocution, Eric Laurent explique que pendant des décennies il n'y a eu qu'une seule classe primaire à Solwaster.

C'est en 1988 que Madame Rosa Di Sante se vit confier la mise sur pied d'une classe maternelle .

Entre l'installation de la classe de 1988 et celle d'aujourd'hui, on apprend qu'il y a eu plusieurs déménagements notamment dans une maison du village, dans l'ancien café de la place et même dans l'habitation du maître d'école.

Faut-il le dire la tâche de Madame Rosa n'a pas toujours été aisée.

Cette fois c'est la bonne !

A oublier donc au plus vite tous ces déménagements de la classe des maternelles.

Pas tout à fait puisque l'Echevin de l'enseignement annonce que l'école primaire de Solwaster, attachée à celle de Sart, passe dès à présent sous le giron administratif de l'école de Tiège.

Il y a donc maintenant dans notre commune trois écoles: Jalhay, Tiège-Solwaster et Sart.

Une réorganisation nécessaire afin de mieux répartir la charge de travail entre les implantations.

Eric Laurent a un mot aimable pour tous, notamment pour la nouvelle directrice de l'école de Tiège -Solwaster Madame Cécile Soquette qui a été  applaudie par l'assemblée.

Hommage appuyé à Madame Nicole Grégoire pour les nombreuses années passées à la tête des écoles de Tiège,Sart et Solwaster. Un travail énorme, difficile et épuisant précise l'Echevin.

L'Echevin lui souhaite des années plus sereines au sein de l'école de Sart qui certes est encore en travaux actuellement, mais dont la fin du chantier est annoncée au printemps.

Alors que l'Echevin s'apprête à conclure, la directrice Nicole Grégoire donne de la voix !

La fin des travaux? " Mais de quel printemps parlons-nous Monsieur L'échevin?"

C'est sous un fou rire général et dans la bonne humeur que le bourgmestre Michel Fransolet coupe le traditionnel ruban.

A propos de l'investissement.

Le montant des travaux s'élève à 109 739

Subside obtenu par la commune de Jalhay: 96 595

 

Inauguration d'une extension à l'école de Sart

La journée du 31 août est décidément bien chargée pour l'Echevin de l'enseignement Eric Laurent.

Après une inauguration en matinée à Solwaster, Eric Laurent reçoit à présent la Ministre de l'enseignement Marie-Martine Schyns, le Député Bourgmestre de Herve Jean-Yves Jeholet, le Bourgmestre de la ville de Bouillon Monsieur André Defat accompagné de son Echevin de l'enseignement Guy Denis en vue  d'inaugurer une l'extension à l'école de Sart.

 Parmi les élus enrubannés et cravatés, on remarque  la présence de femmes et d'hommes en vert.

S'agit-il d'une campagne publicitaire pour financer les travaux de l'école?

 Détrompez- vous ce sont des représentants de la dynamique association de parents d'élèves de l'école.

Dans son allocution, l'Echevin rappelle qu'en 1982 les vaches ont dû céder les prairies qu'elles broutaient pour permettre la construction de 5 pyramides comprenant de grands espaces ouverts regroupant plusieurs classes.

Une architecture qui se voulait, d'après les spécialistes de l'époque, bien adaptée à la pédagogie.

 En réalité ce fut un échec ! Les premiers travaux rectificatifs commençaient pour cette école toute neuve avec la pose d'indispensables cloisons afin que chacun dispose de son espace-classe, au calme.

En 1997 face l'augmentation de la population scolaire, un dossier de subsidiation à la communauté française a été introduit en vue de construire une 6 ème pyramide.

Le dossier a été gelé pendant 15 ans! C'est en 2012 que la situation s'est débloquée permettant la construction tant attendue et ainsi mettre un terme aux classes improvisées dans les caves de l'établissement.

Tout allait donc mieux dans le meilleur des mondes?

 Pas vraiment les cinq premières  pyramides ayant vieilli prématurément, il a été décidé en 2013 dans la foulée des travaux d'extension de procéder à la rénovation complète du site.

Cela a engendré, détaille L'échevin, un problème sérieux d'organisation pour faire cohabiter une communauté scolaire forte de 250 personnes au cœur d'un chantier de construction.

Aujourd'hui l'Echevin affiche un grand sourire, le bout du tunnel est en vue, la Ministre est jolie le ruban est coupé.

A propos de l'investissement.

Montant total des travaux( frais d'architecte et de coordination compris)

                         2 940 000 €

Subside accordé par la communauté Wallonie -Bruxelles 

                    1 900 000 €

 

  marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet                                                     

jean pirnay

gentil persifleur à Jalhay-Sart

Défenseur de l'identité culturelle rurale

 

                                              Les photos

  Les installations du  Royal football club de Sart.

 

Le président Patrick Pâquet négocie ferme pour son club!

 

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

Ici tout est rutilant ...

 

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

Une équipe féminine sartoise à l'entrainement sur le terrain synthétique.

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

Personne n'est oublié dans l'allocution du Président

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

 

L' espace "maternelle" à Solwaster

 

 

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

 

Un mot aimable pour tous

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

Une gentille persifleuse s'exprime

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

Un lapin semble avoir été posé à notre chef à tous

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

Ici le matériel pédagogique joue un mauvais tour à notre bourgmestre

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

Madame Cécile Soquette la nouvelle directrice de l'école de Tiège -Solwaster .

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

Ici le petit Emilien Sacré s'exprime

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

Le gentil persifleur de Jalhay-Sart sous le charme de la petite école rurale .

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

Inauguration d'une extension à l'école de Sart

 

 

Marie -Martine Schyns.

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

Une ministre est bien protégée

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

Pas de doute ces deux là s'entendent à merveille.

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

Notre chef à tous visiblement contrarié

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

 

C'est le bourgmestre de la ville de Bouillon qui a accordé le précieux sésame permettant à la commune de Jalhay-Sart de créer la nouvelle école de Tiège-Solwaster

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

 

Les travaux de l'école de Sart seront terminés au printemps affirme l'Echevin.

marie-martine schyns,commune de jalhay,jalhay,sart-lez-spa,pierre-yves jeholet,jean-pirnay,gentil persifleur,michel fransolet

10/09/2016

Jalhay -Sart. Petite leçon d'histoire à Solwaster à propos de l'opération" Bergbang"

 

 Le vendredi 9 octobre 2016 à Maison Fagne, sur les hauteurs  de Solwaster, au pied de la pierre commémorative de l'opération Bergbang, les enfants de l'école du village se sont rassemblés en compagnie de leurs institutrices.

 Pour les accueillir, les autorités communales et les membres  de l'Amicale Nationale Para-commando Vriendenkring ( ANPCV ) visiblement heureux de se retrouver dans la dynamique commune de Jalhay .

L'opération Bergbang s'est déroulée début septembre 1944. Elle  impliquait des paras -commandos  dont le  but  était de renseigner les Alliés et de désorganiser la retraite des troupes nazies encore présentes dans la région.

L'opération est décrite dans le lien suivant:

Les SAS dans la bataille de Belgique. Opération " Bergbang"

http://www.brigade-piron.be/paras-cdo/zy-Parachutistes_fr...

A propos de la guerre Monsieur René Thomas de l'ANPCV s'adresse tout spécialement aux enfants.

 Il explique que des films comme la 7ème Compagnie ou encore la grande Vadrouille  sont  des évocations plaisantes mais fausses. La réalité de la guerre est tout autre !

La guerre dit-il est dramatique et douloureuse. Un chaos orchestré souvent par la folie d'un homme  au nom d'une idéologie.

Il explique encore que beaucoup de résistants ont donné leur vie  pour mettre fin à la barbarie  afin que vous, les jeunes, puissiez conserver votre liberté et vivre dans la paix.

Entretenir la Flamme du Souvenir poursuit l'orateur est un devoir qui se résume bien  au travers de cette citation :

"Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre».

René Thomas prône également la tolérance envers les autres, le dialogue sans vouloir imposer ses idées à tout prix. Par contre ajoute- t- il soyez très critique vis à vis de ceux qui veulent vous imposer les leurs ou encore une manière de vivre.

Après le  fleurissement du monument les enfants entonnèrent, avec entrain,  la Brabançonne.

 

 

Rendons à César ce qui est à César.

Le discours lu par René Thomas a été rédigé par le président Roger Bodson.

 

 

Moi.jpgjean pirnay

Gentil persifleur à Jalhay-Sart

Défenseur de l'identité culturelle rurale

 

 

 

                                                                                Les photos

 

DSC_0075 web.jpg

solwaster opération bergbang,jean pirnay,commune de jalhay,jalhay,solwaster

solwaster opération bergbang,jean pirnay,commune de jalhay,jalhay,solwaster

 Les enfant de l'école de Solwaster rejoignent Maison Fagne.

solwaster opération bergbang,jean pirnay,commune de jalhay,jalhay,solwaster

 

 

DSC_0097 web.jpg

Aparté de notre chef à tous avec les enfants.

 

solwaster opération bergbang,jean pirnay,commune de jalhay,jalhay,solwaster

 

L'allocution de René Thomas

DSC_0107 web.jpg

DSC_0113 web.jpg

Les vaches occupent le terrain du parachutage

solwaster opération bergbang,jean pirnay,commune de jalhay,jalhay,solwaster