Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/06/2018

Commune de Jalhay-Sart .Les Sartois et les Jalhaytois s'engagent pour la préservation de la ruralité de leur commune.

          

 Urbanisation d'un vaste terrain communal situé à proximité du village de Sart-Lez-Spa haut lieu de la Fête des Vieux  Métiers.

Vaillamment  les Sartois et les Jalhaytois s'engagent pour la préservation de la ruralité de leur commune.

 Petit aperçu des nombreux commentaires des Sartois et des Jalhaytois déposés sur la pétition citoyenne de Gaétan Milis .

  •  Je soutiens l'auteur de cette pétition. Je soutiens sa ténacité à poser une et une seule question : pourquoi donc vendre ce terrain. Je soutiens une démarche citoyenne face à une majorité politique qui parle beaucoup mais répond si peu qu'on se demande ce qu'il y a à cacher.
  • Une démarche intelligente, qui milite POUR une réflexion et non CONTRE un projet. Je soutiens
  • Je plaide pour l'élaboration d'un projet citoyen, par le processus d'intelligence collective, pas un débat avec les "pour" et les "contre"
  • Je soutiens la protection de la nature et la qualité de vie au village de Sart. Il y a suffisamment d'immobilier à rénover. Ne détruisons pas notre environnement et son biotope
  •  Les arguments de Monsieur Milis sont très pertinentsCette parcelle est un des derniers espaces libres au sein du village de Sart-lez-Spa. VOUS AVEZ LE DEVOIR DE CONCERVER CES DERNIERS ESPACES INTACTES POUR NOS GÉNÉRATIONS FUTURES! Assez de nouvelles constructions dans nos campagnes qui perdent leur caractère rural d’année en année.
  • Je suis pour la sauvegarde de notre patrimoine, c'est ce que nous laissons aux générations futures.
  • Le patrimoine vert = notre survie dans un monde de plus en plus bétonné et bruyant.

                                      L'appel du 6 juin 2018 de Gaétan Milis

Le Centre Public d'Aide Social [CPAS] de Jalhay est propriétaire d'une parcelle de quelques 10000m² sise à Priesville, sur l'ancienne commune de Sart.

Une demande de permis d'urbanisme a été déposée en cette fin mai 2018, visant à obtenir le morcellement de la dite parcelle en six lots à contruire, plus quelques 3500m² réservés pour d'éventuels projets futurs.

Concrètement, le CPAS de Jalhay a choisi de vendre ce bien afin d'engranger quelques liquidités [au prix actuel des terrains sur la commune de Sart-Jalhay, on parle d'un demi-million d'euros] afin de soulager son budget dont les réserves s'érodent. Ou afin d'apporter son écot à la rénovation de l'ancienne maison communale de Sart, où sont situés ses locaux. En l'absence de communication claire de nos élus, l'objectif n'est pas clair.

Quoiqu'il en soit, cette parcelle est un des derniers espaces libres au sein du village de Sart-lez-Spa. Située à deux pas de la Place du Marché, elle constitue une de nos richesses immatérielles, patrimoniale. Tantôt elle sert de parking aux Vieux Métiers, tantôt à nos enfants pour y jouer au drone ou y courir à s'en arracher les molets sur les herbes fraîchement fauchées, et chaque jour elle représente un espace libre, ouvert, où tout est possible.


S'il est illusoire d'empêcher le privé de réaliser ce qui le plus souvent constitue un placement de très longue date ou l'héritage apporté aux enfants par une vie de labeur, il nous semble que nos services publics ne devraient pas s'engager dans la voie du bétonnage de nos villages [même si le permis d'urbanismes prévoit des habitations en cohérence avec le style rural du village de Sart]. Il nous semble également que les rentrées espérées, de l'ordre du demi-million d'euros donc, ne sont pas à la hauteur de la perte de cette zone de liberté, maintenant et pour les générations futures. Il nous semble que dans une commune qui déclare un revenu net médian de 26444€ et un revenu net moyen de 34435€ [montants par déclaration, chiffres 2015], ruiner un espace vert pour un demi-million d'euros de recettes [soit 0.4% des revenus d'une seule année] est un simple gaspillage du bien public.

Nous plaidons donc pour un réel débat citoyen autour de cette question de l'importance de conserver des espaces de liberté et de ne pas en spolier les générations futures pour simplement ajuster un budget.

Et par notre signature, invitons nos élus à s'interdire tout acte définitif tel que la mise en vente ou même la destruction des haies sauvages qui bordent cette parcelle, avant d'avoir pu, ensemble conclu à la pertinence – chose dont nous doutons mais que nos élus démontrerons peut-être – de ce projet.

Nous pourrons ainsi affirmer à nos enfants et petits-enfants que les citoyens de Jalhay n'ont pas voulu restreindre leurs espaces de vie juste pour épargner quelques sous dans un budget communal.

 

Pour sauver cet espace vert :

https://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement...

 

 

Moi.jpgjean pirnay
Gentil persifleur à Jalhay-Sart
Défenseur de la citoyenneté et de la ruralité.

22/04/2018

Commune rurale de Jalhay-Sart.Une success-story qui se décline en multiples facettes.

 

La formidable commune rurale de Jalhay-Sart est une success-story qui se décline en multiples facettes.

Parmi les 5 828 habitants on dénombre, selon " L'institut wallon de l'évaluation et de la prospective et de la statistique", quelque  830 chefs d'entreprise et 175 salariés ayant une activité complémentaire sous statut d'indépendant.

Les meilleurs chiffres de l'arrondissement se raconte-t-il avec insistance ce qui éloigne résolument  le spectre d'une commune-dortoir...

L'administration communale est le plus gros employeur avec pas moins de 160 personnes engagées, réparties dans les différents services administratifs communaux mais aussi dans les écoles, les crèches, l'office du tourisme, les bibliothèques et le CPAS

 

Jalhay terre d'entreprise est le slogan de la jeune ASBL "Jalhay j'y Entreprends". 

Elle s'affiche fièrement pour la première fois en la salle la "Grange" à Sart le 15 avril 2018 sous la forme d'un salon ouvert à tous dont le thème est: "La découverte des métiers d'aujourd'hui".

Un succès, ne l'oublions pas, porté par la tradition et l'amour du travail bien fait.

La Fête des Vieux Métiers qui s'annonce les 11 et 12 d'août prochain sur la place du marché à Sart en est la parfaite illustration.

Moi.jpg

jean pirnay                                                                                                                                                                           Gentil persifleur à Jalhay-Sart                                                                                                                                            Défenseur de notre identité culturelle rurale 

                                                     Photos et vidéos

Védia :

https://www.vedia.be/www/video/info/economie/a-jalhay-les...

Vidéo Jean Pirnay:

hthttps://www.youtube.com/watch?v=J7DjS2oUu9Qtps://www.yo...

 

                                                                                  Les photos.

 

0.jpg

1.jpg

Ici le gentil persifleur a été invité à tester le matériel

2.jpg

Fabrice et Ophélie Weynberg

3.jpg

5.jpg

6.jpg

7.jpg

8.jpg

9.jpg

10.jpg

11.jpg

14.jpg

15.jpg

16.jpg

17.jpg

18.jpg

19.jpg

20.jpg

21.jpg

22.jpg

23.jpg

24.JPG

 

 

15/04/2018

Commune rurale de Jalhay-Sart .Les interpellations citoyennes contrarient le Bourgmestre Michel Fransolet

Le conseil communal de Jalhay-Sart du 26 mars 2018 :

http://jsdemain.com/onewebmedia/JSD50.pdf

 

 Les interpellations citoyennes au sein de notre commune rurale

Les interpellations des Jalhaytois et des Sartois au Conseil communal contrarient notre Bourgmestre Michel Fransolet!

Sous l'Ancien régime, les perrons érigés à Sart (1458) et à Surister(1465) véhiculent des symboles de libertés notamment le droit à l'expression.

Aujourd'hui cette tradition de liberté se perpétue au travers du droit d'interpellation au Conseil communal. Il s'agit là d'un droit précieux et démocratique accordé à tous les citoyens non élus résidant dans notre commune.

 Michel Fransolet  évoque le sujet dans un reportage télévisé éclairant où nous avons inséré des commentaires :

https://youtu.be/6VSQ7lwPBeA

 

Des informations supplémentaires:

Depuis janvier 2016, date de la première interpellation citoyenne de cette mandature, pas moins de 22 conseils communaux se sont tenus.

Durant cette période neuf interpellations ont été lues par 3 citoyens en séance du Conseil communal.

Deux interpellations on été taxées d'irrecevabilité...

En fait des questions dérangeantes qui ont trait à:

  1.  A la non prise en compte de l'ensemble des activités culturelles et touristiques de notre dynamique commune rurale à l'agenda de la Maison du tourisme de Spa-Hautes Fagnes-Ardennes et celui de la Province de Liège.
  2.  A la sous-représentation des Jalhaytois et des Sartois au Conseil d'Administration du Centre culturel Spa-Jalhay-Stoumont

"Des interpellations trop locales, trop ciblées qui ne couvrent pas l'intérêt général de la population" affirme notre Bourgmestre!

Laissons ici le soin aux Jalhaytois et aux Sartois de juger du travail accompli à ce jour:

  •  Janvier 2016. Utilisation du wallon dans la nouvelle signalétique des rues de notre commune. Demande acceptée et mise en œuvre.

 

  • Avril 2016. Interdiction d'accès à la décharge sauvage de Surister là où en 2006 un garçonnet violenté et bâillonné a été abandonné comme mort. Demande acceptée et mise en œuvre.

 

  • Novembre 2016. Demande de mise à l'honneur des jeunes artisans méritants dans le cadre de la traditionnelle remise des prix des mérites.Demande rejetée

 

  •  Février 2017. Demande du nettoiement (40m³) de l'ancienne décharge sauvage du Bois des Gattes à Tiège. Demande acceptée et mise en œuvre

 

  • Mars 2017. Demande de mise en œuvre d'un système de géolocalisation des déchets sauvages par Smartphone. Demande acceptée.

 

  • Mai 2017. Demande d'amélioration de la mobilité douce des citoyens notamment à Surister.

 

  • Septembre 2017. Demande  du nettoiement de l'ancienne décharge sauvage à l'orée du bois du Moulin à Charneux. Demande acceptée et mise en œuvre

 

  • Janvier 2018. Demande d'un raccordement cyclable (subsidiable) du village de Sart au Préravel Spa -Stavelot . Demande rejetée

 

  • Mars 2018. Demande de participation de notre commune à l'appel à titre gratuit de la candidature du gouvernement intitulée: Commune Zéro Déchet. Demande rejetée.

Sur 9 propositions introduites en séance du Conseil, cinq ont donc été mises en œuvre au bénéfice des citoyens.

En conclusion, nous encourageons vivement les Jalhaytois et les Sartois de s'approprier davantage le droit d'interpellation au Conseil communal.

Cette pratique, preuve à l'appui, débouche sur des actions améliorant notre qualité de vie et dans la foulée renforce, malgré certaines oppositions, la démocratie au sein de notre commune rurale pour la rendre plus formidable encore.

 

Moi.jpg

jean pirnay

Gentil persifleur à Jalhay-Sart

Défenseur de notre identité culturelle rurale

 

 

Le perron de Sart érigé en 1458 et celui de  Surister en 1465 véhiculent des symboles de libertés .

Les  Sartois et les Jalhaytois y sont très attachés .

12-Coeur-historique-de-Sart.jpg