Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/09/2014

Jalhay-Sart .Conseil communal du 8/09/2014.Attribution d'un sobriquet wallon à une élue.

                       

 

Pas de doute, les vacances ont été bénéfiques pour nos élus. La séance du Conseil du 8 septembre, en est la parfaite illustration.

En effet, beaucoup d'amabilités, de sourires pour ce Conseil, un fameux contraste avec les tensions traditionnelles entre majorité et minorité.

Autre mise à profit des vacances, celle du conseiller de l'opposition  Christian Vanden Bulck. Il affiche à nouveau de superbes rondeurs qui caractérisent si bien le statut de notable amateur de bonne chère et de vin.

Fini donc le temps des vaches maigres où le médecin, échevin sous la législature précédente, s'était imposé un drastique serrement de ceinture suite à la perte de ses émoluments.

Cette courte digression faite, commentons quelques passages des 11 points à l’ordre du jour du Conseil.

  • Démission de Valérie Hansoulle Conseillère au sein du Conseil de l'Action sociale pour cause de déménagement.  Lu Rissèré(1) annonce qu'Anne Dekers remplacera la Conseillère démissionnaire. Anne Dekers agricultrice à la ferme de Lantremange ( Vervierfontaine)  est l'une des petites mains besogneuses du parti de la majorité. Elle rédige notamment les compte- rendus des Conseils communaux destinés à la presse.

 

  • Lu p'tite Curèye du CPAS(2), nous a lu, à la manière d'une petite écolière souriante et studieuse, son projet de création d'une crèche à l'Espace Rencontre à Jalhay et d'un accueil supplémentaire  à la crèche de Tiège. Si le projet reçoit l'approbation de l'ONE la crèche de Tiège passerait de 18 à 25 places et la création de 12 places à l'Espace Rencontre à Jalhay. Au niveau de l'emploi, que du bon, avec de 4 et1/2 équivalents temps plein et une puéricultrice supplémentaire à mi-temps. Faut -il le dire des projets de cette qualité, si proches des aspirations des citoyens, nous on en redemande . Pour les utilisateurs de l'Espace Rencontre qui devront céder la place, qu'ils se rassurent, Lu Risèré annoncera lors du prochain Conseil un endroit de substitution. 
  • Inauguration officielle, le mercredi 17septembre à 11h, de la réfection du clocher de la tour forte de l'église de Sart ainsi que l'installation de la Vierge de Sart dans le parvis. Gageons que, Rissèré en tête, nos élus seront nombreux à prier la Vierge pour l'obtention des subsides destinés aux crèches .Toujours dans ce registre, nul doute que Jenny, la célébrissime et avisée épicière de la place de Sart, étoffera davantage son magasin en proposant des articles de piété .

 

  • Bonne nouvelle pour le dynamique président du tennis de table Michel Delporte.  Son club recevra de la commune une avance en attendant le subside de 960.000 € destiné aux travaux  de la nouvelle salle des sports située au cœur du complexe scolaire de Tiège.

     

  •  Ordonnance de police prise  par lu Rissèré au sujet de manquements à la sécurité  aux installations à Royompré,  propriété de Julien Mathieu conseiller communal de l'opposition. Cela concerne  des terrains donnés en location pour des camps scouts. Actuellement les installations sont conformes aux exigences des pompiers

  •  Approbation pour la réfection de la voirie de la route de Werfat à Bolimpont (73.667 €).

  • Embellissement et sécurité routière dans notre commune.

     La traversée de Jalhay sera garnie par des potences fleuries.

     Le revêtementaccidentogène du virage situé à proximité du Chalet suisse à Balmoral sera enfin renouvelé.

     Le carrefour dangereux, situé sur la grand route allant de Sart à Francorchamps, vers Solwaster sera réaménagé en même temps que la création d'un parking de délestage à ériger à cet endroit.

 

 

              Le sobriquet wallon de Carine Braun, chef de file de l'opposition

 

Traditionnellement, lors des Conseils communaux jalhaytois, les élus de la majorité sont  affectés par de violentes poussées d'adrénaline. Si, grâce au self-control, beaucoup d'entre eux en atténuent les effets, il n'en va pas de même pour l'Echevin des finances et notre Bourgmestre.

En effet, lorsque l'adrénaline imbibe leur corps, on observe chez eux, une dilatation des pupilles, des sudations et, toujours spectaculaires, des modifications de la colorisation des faciès.

Cet état passe du vert au rouge sans toutefois verser au bleu, une teinte annonciatrice d'apoplexie .

Fort heureusement, quand bien même l'événement se produirait, les deux médecins présents dans les rangs de l'opposition poseraient les gestes qui sauvent. Mieux que quiconque ils connaissent et luttent journellement tant à Jalhay qu'à Sart contre, affirment -ils, les effets néfastes du bleu…

Pourquoi ces poussées d'adrénaline ?

La responsabilité en incombe à un petit bout de femme . Ancienne échevine , chef de file de l'opposition, Carine Braun par ses questions et prises de position parfois audacieuses ou encore chicaneuses , a le don d'énerver la majorité.

Pour son travail d'opposition tenace, nous lui attribuerons le sobriquet wallon suivant:

Lu p'tite neûre wesse du l'opôzicion.

jean pirnay à Surister

 

 Les bulles impertinentes

 

vdb.jpg

 

 

DSC_1937 copie.jpg

10629735_10204099669686090_2584729997079006020_n[2].jpg

Lu p'tite Curèye du CPAS

 

Carine.jpg

Lu p'tite neûre wesse du l'opôzicion.

 

 

bourgmestre 2 copie.jpg

Lu Rissèré bourgmestre de Jalhay-Sart

bourgmestre intérieure.jpg

 

 

 

 

02/04/2014

Jalhay-Sart. Une découverte énergétique majeure à Surister.

Bientôt de l'électricité communale à très bas prix, info ou intox,

Il faut le dire, à aucun moment, une production locale d'électricité n'a été envisagée par les autorités communales. Cela étant, il n'empêche que l'électricité s'invite régulièrement lors des séances du Conseil, pour "survolter" les élus lors des débats.

S'agit-il là d'une rumeur, une de plus ? Pas si vite ! Non démentie par les autorités, l'énergie à bas prix, les Jalhaytois et les Sartois veulent y croire. 

Tout démarre au village de Surister.

Il se raconte que, dans une petite bergerie exploitée par Lu Rissérè(1), des expériences ayant trait à une production d'énergie électrique novatrice seraient sur le point d'aboutir. D'autres, semblant être autrement informés, parlent  plutôt d'une énergie ravigotante  issue d'une distillation clandestine…    

Des bruits que nous devions, pour la bonne information de nos lecteurs, vérifier.

Nous vous racontons:

Sur les lieux, rien ne suggère une activité suspecte. Par contre, à l'arrière du bâtiment, une surprise de taille nous attend !

Dans un enclos sont enfermés non pas des moutons, mais des cochons ayant à leur disposition une trappe permettant l'accès libre au bâtiment. Une ouverture que nous emprunterons à notre tour.

A l'intérieur, l'espace dédié aux porcs est limité par un muret sur lequel sont fixés des distributeurs délivrant une nourriture sous forme de granulés couleur bleu électrique, une teinte inhabituelle pour ce genre d'alimentation .

Tout à côté sur une grande table sont déposés pèle -mêle littérature scientifique vétérinaire(2), appareils scientifiques et courrier de notre chef à tous .

Alors que nous tentions d'établir un lien entre toutes nos observations, de puissants grognements annoncèrent la venue d'une truie gibbeuse  dans le local.

L'incroyable se produisit lorsque la bête engagea le groin dans l'un des distributeurs ce qui eut  pour effet non seulement d'éclairer violemment le local, mais aussi d'affoler des instruments de mesure électrique que la pénombre dissimulait. Stupéfait nous comprenons que lu Rissèré a mis au point une nourriture transformant un porc en générateur d'électricité , mais également le dispositif  permettant de collecter la précieuse énergie de l'animal.

Cette incroyable découverte sera-t- elle profitable aux Jalhaytois et aux Sartois ?

 C'est dans un courrier du Rissérè envoyé à Jean - Marc Sacré Président du Comité culturel de Sart, que nous trouverons la réponse:

" Je suggère  que le Comité de la Fête des vieux métiers encourage la population à renouer avec la tradition de l'engraissement d'un cochon au sein de chaque famille,dans le cochon tout est bon et plein de bonnes surprises " .

 Gageons que cette découverte sensationnelle  renforcera davantage la renommée de Jalhay-Sart, une commune décidément formidable !

jean pirnay à Surister, le premier avril 2014.

1)Sobriquet wallon du bourgmestre et  vétérinaire  de Jalhay Michel Fransolet.   Rissèré  en Wallon signifie constipé.

2)Littérature ayant trait notamment au poissons électriques. Certaines  espèces sont capables de produire des décharges électriques de forte intensité, comme  les anguilles électriques (jusqu'à 600 V / 2 A), les raies électriques (jusqu'à 200 V / 30 A) ou encore les  poisson-chat électriques du Nil (Malapterurus electricus)  capable de provoquer une décharge jusqu'à 350 V

 

 

jalhay,sart,vierge de sart,jean pirnay,comité culturel de sart-jalhay

La bergerie de Surister

 

17/07/2013

Jalhay- Sart. Conseil communal, vents favorables, et bulles impertinentes.

Pour les décisions du Conseil communal du 24 juin (clic droit http://www.jalhay.be/

Pour les vents favorables ,états d'âme d'élus, situations comiques, et autres bulles impertinentes c'est ici:

Une ardoise "surprise" de 279 000€ à charge de la Commune

C'est par un " bonnes vacances reposantes à tous" que lu Rissèré(1) clôture la séance publique du Conseil communal. Pourra-t-il lui-même en bénéficier ? Rien n'est moins sûr! En effet il faut savoir que la Commune de Jalhay a reçu très récemment une note de régularisation  de la zone de secours ( Service incendie) soit 279.000 € à charge de la Commune.

Ce montant doit être avalisé ou refusé par le Conseil communal dans les 60 jours.

Il y aura le 19 août un Conseil communal avec ce seul point à l’ordre du jour.

Un conseiller de la minorité piégé.

Après avoir dénoncé l'achat de trois parcelles boisées ( 39000€) jouxtant un domaine forestier que la commune de Jalhay possède à Soy (Erezée) le conseiller de la minorité Jean -louis De Leuze reprend la parole pour informer lu Rissèré qu'il avait été victime d'un coup de fil fort mal intentionné.

Méchamment le message l'informait que la séance du Conseil précédent avait été annulée d'où son absence ce jour-là.

Devant le peu d'empathie du Rissèré et les rires moqueurs du public nous avons demandé un avis sur cette affaire à l' Echevin de la communication. ( voir en fin de note nos bulles impertinentes)

 Lu Grand Åriå(2) tance l'Echevin de la culture

L'échevin de la culture est interpellé par lu Grand Åriå conseiller de la minorité :

"La communication touristique dont tu as la responsabilité  est mauvaise et ton orthographe perfectible"

"C'est la deuxième fois que tu m'attaques! Je te suggère de me faire part de tes critiques en dehors du Conseil lui répond l'interpellé."

"Désolé ici je suis bien dans mon rôle" affirme un Grand Åriå soucieux de l'image de marque touristique de la commune et nullement disposé semble- t- il à s'adonner à la pratique de l'omerta.  

Lu Rinne Tarame(3) force la main du Rissèré..

Lu Rinne Tarame revient à la charge avec sa proposition de constitution d'un groupe de travail majorité et opposition pour discuter du cadre éolien wallon qui a retenu 8 sites potentiels pour Jalhay. Lu Rissèré promet d'enclencher la palabre pour septembre tout en rappelant, fort à propos, que tout n'est pas rose au pays des éoliennes.   

Le logement social à Jalhay, caillou dans la chaussure du Rissèré.

Faut-il le rappeler l'ancienne majorité avait pour projet de construire une cité d'habitations sociales à Vervierfontaine. Le projet fut rejeté massivement par la population jalhaytoise qui, dans la foulée, a confirmé son vif mécontentement lors des dernières élections communales. Habilement et comme alternative lu Rissèré  s'est engagé à créer 8 logements sociaux via l' Agence Immobilière Sociale de la Haute Ardenne (A.I.S) pour fin juin 2013 .

C'est dans ce contexte, que le conseiller Christian Van den Bulck interpelle Lu Rissèré:

- C.V.B. Vous n'avez pas respecté vos engagements vous n'avez pas créé 8 logements sociaux.   

- Lu Risérè. Détrompez-vous il y a bien 8 logements sociaux disponibles à Jalhay.

- C.V B. Désolé l'A.I.S. que j'ai contacté avant la séance du Conseil me confirme 7 logements sociaux et non 8.

- Lu Rissérè. L'A.S.I. n'a pas encore enregistré un appartement qui m'appartient et que je viens de mettre à sa disposition explique , la lippe rieuse, lu Rissèré.

 

Toujours dans le registre des habitations sociales l'ancien échevin Van den Bulck a initié à l'époque l'achat d'un bâtiment situé à Vervierfontaine en vue de créer deux appartements sociaux. Lu Rissèré a annulé le compromis de vente car pour l'obtention du permis de bâtir il est nécessaire, affirme la majorité, de prévoir 4 places de parking. Compte tenu de la configuration des lieux il est impossible de satisfaire à cette exigence.

(1) Lu Rissèré: le constipé     Michel Fransolet bourgmestre

(2) Lu Grand Åriå: le grand orgueilleux  Julien Mathieu conseiller

 (3) Lu Rinne Tarame: La grenouille bavarde Eva Franssen conseillière

 

   jean pirnay à Surister                                                        

                                             Les bulles impertinentes

 

jalhay,jean pirnay,jean-louis de leuze

 

 

jalhay,michel fransolet,jean pirnay,bourgmestre jalhay,michel parotte,francis willems,docteur christian vanden bulck,docteur jean-louis de leuze

 

 

jalhay,michel fransolet,jean pirnay,bourgmestre jalhay,michel parotte,francis willems,docteur christian vanden bulck,docteur jean-louis de leuze

 

 

DSC_7911.jpg

 

 

jalhay,michel fransolet,jean pirnay,bourgmestre jalhay,michel parotte,francis willems,docteur christian vanden bulck,docteur jean-louis de leuze

 

 

jalhay,michel fransolet,jean pirnay,bourgmestre jalhay,michel parotte,francis willems,docteur christian vanden bulck,docteur jean-louis de leuze