Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/07/2017

Commune de Jalhay-Sart. Une garden-party à Tiège pour l'arrivée du Tour de France (Photos)

 

 

Rescapé du dernier " Lætare " un char carnavalesque s'expose à l'entrée de Tiège.

Sans ambigüité, il annonce une  prise de possession des lieux  par les Amis Réunis de Tiège.

C'est que les jeunes ont décidé d'accueillir dignement l'arrivée du Tour de France à Jalhay-Sart notamment par la mise sur pied d'une grande garden-party.

Le Président Paul Renard nous confie que ce projet a suscité un remarquable engouement.

Ce jour- là pas moins de 45 jeunes s'activent sur le terrain de la garden-party . 

Tous portent des t-shirts rouges, ils sont débordants d'enthousiasme et de bonne humeur.

Et le travail ne manque pas ! Il faut s'occuper de la petite restauration, du bar,de l'accueil des VIP et des autres attractions.

Dans l'enceinte VIP, deux cochons de lait bien embrochés se dorent avec application.

Sans nul doute des  moments de partage  savoureux s'annoncent pour les dix sociétés ayant invité leurs clients et collaborateurs.

Tout à côté 5 hélicoptères de l'organisation du Tour de France atterrissent en vue de prendre  en charge les VIP et de découvrir ainsi notre magnifique région.

Une région débarrassée récemment d'une décharge sauvage active depuis des décennies et située à proximité de l'envol des machines.

Merci au Tour de France, merci aux jeunes de Tiège, merci à l'astre brillant en pleine forme ce jour -là.

 

Moi.jpgjean pirnay.

Gentil persifleur à Jalhay-Sart.

Défenseur de notre identité culturelle rurale. 

 

Photos et bulles satiriques

 

 

Le char carnavalesque des jeunes de Tiège 

8.jpg

Le Président Paul Renard est radieux

1.jpg

Les cochons de lait

6.jpg

L'accueil des VIP

7.jpg

4.jpg

La firme de construction T Palm

11.JPG

12.JPG

Il y a foule à la garden-party

30.jpg

Des gens de chez nous

2.jpg

9.jpg

5.jpg

Un champion fort apprécié dans notre commune

14.jpg

L'Echevin de la communication Michel Parotte fait une recommandation

13.jpg

10.jpg

31.JPG

Le bon Michel Delporte est chevillé à son terroir!

32.JPG

Ils ont tous réussi les examens!

34.jpg

33.jpg

La caravane du Tour est annoncée

16.jpg

17.jpg

18.jpg

 

19.jpg

20.jpg

21.jpg

22.JPG

24.jpg

25.JPG

26.jpg

27.jpg

28.jpg

 

29.jpg

Les hélicoptères du Tour se posent à Tiège!

36.jpg

37.jpg

L'Echevin Eric Laurent est reconnaissant.

Eric déclaration.jpg

 Retour à la garden-party.

35.jpg

DSC_4873.JPG

 

DSC_4686.JPG

DSC_4955.JPG

DSC_4866.JPG

Les coureurs arrivent enfin!

 

39.JPG

40.jpg

41.JPG

42.JPG

43.JPG

DSC_4939.JPG

Sept heures plus tard....la fête continue!

DSC_4966.JPG

c.JPG

 

Bravo à l'équipe!

a.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

30/06/2017

Commune de Jalhay-Sart. Les journées "Wallonie Bienvenue" en photos

 

 

 

 Journées Wallonie Bienvenue.

Avec sourire et grande fierté pas moins de 58 Jalhaytois et Sartois  ont ouvert leurs portes les 17 et 18 juin 2017.

Aperçu succinct de ces journées riches en découvertes .

Solwaster,Jalhay, Charneux,  Surister, Tiège et Sart.

 

Solwaster. Le retour aux sources.

 Avec des démonstrations de charronnage dans la ferme de Robert-Henri Fransolet, le Comité culturel de Sart-Jalhay revient sur les traces de ses origines.

C'est dans cette ferme , fin des années 1960, que le père de Robert-Henri a entrepris de sauvegarder le matériel agricole de notre région.

Le fils a perpétué la tradition  en mettant ses précieuses connaissances en la matière au service du Comité culturel. Un comité,  aujourd'hui à la tête d'importantes collections d'outils et autres charrois du temps jadis, constituant ainsi un patrimoine rural impressionnant .  

 

 Cette charrette à bras autrefois très populaire a subit les outrages du temps.

 

1.jpg

 

Une restauration effectuée à l'atelier de Vieux Métiers situé à Sart.

2.jpg

 Une autre charrette restaurée en attente de ses bandages métalliques.  

3.jpg

  Fabrication des rais d'une roue en bois.

4.jpg

 De gauche à droite: Robert-Henri Fransolet, Marcel Thibert de Sart et Freddy Piret de Charneux

5.jpg

                                   Pol Boniver de Jehanster transmet l'art du charronnage aux bénévoles

                     La transmission du savoir revêt beaucoup d'importance au Comité Culturel de Jalhay-Sart.

DSC_4300.JPG

 Des maquettes liées au charronnage  réalisées par Pol Boniver

 

 Solwaster. Atelier de mosaïque

Il y a des artistes qui savent tout faire. Pascale Adans Dester a reçu ce don.

Garnissage, peinture acrylique et mosaïque tout y passe!

 

Démonstration de l'art de la mosaïque.

DSC_4182.JPG

 Le garnissage n'est pas oublié pas plus que la peinture acrylique

DSC_4180.JPG

Contact: 0472/206702

 

Solwaster. Les tricoteuses de Solwaster

Derrière cette appellation bien sympathique, nous découvrons Marie-José et son équipe. Un remarquable élan de générosité en faveur de l'organisation: Espérance revivre au Congo .

                                                     

Les tricoteuses de Solwaster

DSC_4168.JPG

                                               Marie -José, la mamy tricoteuse force l'admiration

DSC_4169.JPG

               http://whttp://www.espereco.be/actions_Belgique.phpww.esp...

 

Solwaster. La grange des Nutons

 Ce gîte flambant neuf d'une capacité de 4 personnes se compose d'un séjour, d'une cuisine équipée , d'un foyer à pellets, d'une salle de bain avec douche à l'italienne, d'une chambre à deux lits et d'un espace bien être ( bain à bulles et cabine infra rouge)

  Un jeune couple est à l'origine de l'aménagement de ce magnifique gite.

Ce faisant, il contribue au dynamisme et à la renommée du village de Solwaster  .

 

Tél: 0496/066461      E mail:  lagrangedesnutons@hotmail.com

 Virginie et Alexandre Willem

DSC_4310.JPG

 

 Solwaster. Le passeur de lumière

 Jean-Marie Peters, créateur de superbes vitraux contemporains, mérite le titre de passeur de lumière.  

 

                                      Jean-Marie Peters détaille la confection d'un vitrail

a.jpg

 Emerveillement à la vue de cette débauche de couleurs .

b.jpg

Pour en savoir plus sur Jean-Marie Peters:  https://www.flickr.com/photos/vitraux_contemporains

      http://opmaliege.be/node/232

 

Jalhay. Milieu d'accueil" Les Petits Sotais" .

A la crèche de Jalhay il n'y a aucun doute,  la bonne humeur et la disponibilité du personnel sont au service des petits enfants .

Actuellement, la crèche "Les petits Sotais" de Jalhay accueille 12 enfants et la crèche "Les petites abeilles" de Tiège 25 enfants .  

 

1.jpg

                                     Une bien sympathique équipe au service des tout-petits. 

 

 

Jalhay. Boulangerie pâtisserie Schmitz

Un joli sourire pour présenter le gâteau le" Fagnard". Une des  spécialités de la boulangerie pâtisserie Schmitz.

DSC_4325.JPG

 

Jalhay. Atelier les Arondes.

Pénétrer dans l'atelier de patchwork (salle paroissiale de Jalhay) c'est un peu comme s'introduire dans une ruche bourdonnante. Ici pas de miel mais plutôt l'assemblage de lamelles de tissus multicolores le tout cousu avec une précision diabolique.

Vous souhaitez une explication ? Elle est donnée mais sans que le travail soit interrompu...

Ici tout est concentration et efficience.

Le résultat? Tout simplement fabuleux....

 

                                                               Une ruche bourdonnante.

DSC_4241.JPG

Ici tout est concentration et efficience.

DSC_4242.JPG

Un travail éblouissant.

DSC_4243.JPG

 

 

Jalhay. Luc Bawin

Habitant à Herbiester, Luc Bavin a déposé son matériel brassicole au local scout à Charneux.

Avec enthousiasme, Luc a démystifié l'art de brasser la bière .

Bawin.JPG

              Contact Luc Bawin: 0497/45 00 94 

  

   Jalhay. Laure et Marcel Colette  

     Marcel Colette est un homme passionné. Il s'adonne à l'art de la peinture sur vitrage ou encore sur des feuilles de polycarbonate.

 Marcel Colette aime conter. Pour l'écouter, il faut fermer les yeux et se laisser transporter par l'imaginaire de l'artiste.

                                                                 La peinture sur verre.

DSC_4332.JPG

Dans le vaste jardin de Marcel, une œuvre de Thomas Rensonnet bûcheron à Herbiester .

 

 

DSC_4330.JPG

 

Jalhay. Boulangerie Raquet.

A la boulangerie Raquet, la patronne est au comptoir. Michel, le patron et son équipe confectionnent des produits frais et faits maisons. 

                                                                 La patronne est au comptoir.

DSC_4246.JPG

 Pour en savoir davantage sur la boulangerie:

   httphttp://www.boulangerieraquet.be/specialites.asp://www...

 

Jalhay.  Pêcherie de Foyeuru.

A Foyr, dans un endroit de grande quiétude, cette pêcherie à la truite dispose de quatre étangs.

 Au menu du restaurant, une  spécialité: la truite fraîche.

                                                         Un endroit de grande quiétude.

DSC_4254.JPG

La patronne et ses parents, fondateurs de la pêcherie de Foyeuru.

DSC_4248.JPG

 Pour en savoir plus: http://users.skynet.be/pecherie.foyeuru/

 

Jalhay.  Fabienne Largefeuille accueille 3 artistes

Fabienne Largefeuille étonne toujours. Après avoir peint avec succès sur des supports inhabituels tels de vieilles cartes géographiques,  l'artiste  revisite, pour notre bonheur et grand talent, le corps de la femme .

Frédéric Thomson,adepte de la pierre de granit, crée la surprise en présentant d'élégantes pièces  travaillées par Dame Nature.

 Rappelons que Frédéric Thomson est le créateur de la sculpture monumentale érigée face à l'entrée de la maison communale de Jalhay.

Christel Thonnard recouvre des mannequins de véritables timbres-poste  y compris une lunette de WC! Une œuvre interpellante qui semble vouloir nous ramener à une époque où  le roi Baudouin se déclarait dans l'incapacité momentanée de régner.  Il y a de cela 27 ans... D'autres visiteurs  verront dans cette œuvre  une tout autre signification bien sûr...     

Cédric Faymonville excelle dans le bûcheronnage artistique. Ce Spadois présente des œuvres figuratives tout en finesse dans le détail. 

                                                            Fabienne Largefeuille

DSC_4238.JPG

                                                                

DSC_4240.JPG

 

Christel Thonnard

 DSC_4232.JPG

DSC_4228.JPG

 

DSC_4217.JPG

 

Frédéric Thomson

DSC_4235.JPG

Cédric Faymonville

DSC_4233.JPG

De gauche à droite: Fabienne Largefeuille, Christel Thonnard, Frédéric Thomson, Cédric Faymonville

DSC_4259.JPG

 

 Surister. Le "Petit Fagnard". 

   La réputation de cet établissement situé à proximité de la forêt n'est plus à faire.

Dédié aux mouvements de jeunesse et autres familles, "Le Petit Fagnard" organise également des classes vertes.

 

                    Du matériel didactique à foison pour l'animation des classes vertes à Surister

 

DSC_4194.JPG

 

Pour en savoir plus: http://www.petitfagnard.be/

 

Surister. Les Epeautreries de Florence

Florence confectionne  de la literie artisanale à base de toile et balle d'épeautre bio.

Florance.JPG

  Pour découvrir le produit:

httphttp://www.epeautreries-de-florence.be/://www.epeautr...

 

 

Tiège. Olivier Gillet

Installé dans l'ancienne gare des trams de Balmoral Olivier Gillet (44 ans) est à la tête d'une importante flotte de véhicules de collection destinée à la découverte de la région.

 

http://www.roadvintageexperience.com/node?page=1

 Info@roadvintageexperience.com

                                                                Olivier Gillet

 

bon.JPG

 

Tiège. Olivier Pirnay

 Natif de Tiège Olivier Pirnay est caricaturiste pour les journaux Sud Presse et l'hebdomadaire  satirique Pan.

 Olivier Pirnay a réalisé en collaboration de trois jeunes dessinateurs  Gil, Emy et S.Jacqmin un album de bandes dessinées revisitant des contes et légendes des hautes fagnes.  C'est au sein du Comité Culturel de Sart -Jalhay que la création de cet album a été initiée. L'affiche de la prochaine fête des Vieux Métiers ( août 2018) a été confiée également à Olivier Pirnay.

  Gil et Olivier Pirnay dédicacent à Balmoral l'album" Hautes Fagnes Contes et légendes".

Olivier.JPG

                                             http://www.olillustrateur.be/author/oli/

oli@olillustrateur.be

 

Sart. Les bénévoles du "Lundi"

La redoutable efficacité des bénévoles du "Lundi" n'est plus à démontrer.

Les bénévoles se consacrent à  l'entretien des nombreuses promenades et autres passerelles surplombant les rivières fagnardes, la mise en valeur des sites remarquables et bien d'autres actions contribuant ainsi à la qualité de vie et la renommée de notre commune rurale .

                           L'action des bénévoles du "Lundi" est explicitée à la maison Bronfort                                      

José (1).JPG

José Laurent, bénévole du "Lundi", enregistre des candidatures spontanées pour rejoindre l'équipe.

a.jpg

Sart. La boulangerie pâtisserie Franck

A boulangerie pâtisserie Frank, une grande complicité règne entre un père et sa fille pour offrir des produits traditionnels de grande qualité.

Là-bas tout se voit, se sent, se déguste avec gourmandise notamment la Tropézienne, une des  spécialités de la maison 

 

                                             Pas de méprise! La patronne  n'est pas à croquer!

José (1)-Récupéré.jpg

                                                          Contact: 087/230009

 Sart. La vannerie d'osier

 Fernand Bodeux  aime partager l'art de la vannerie . C'est un homme passionné par cette discipline vieille  comme l'humanité.

De la culture de l'osier à l'objet tressé tout est parfaitement détaillé .

 

DSC_4298.JPG

                                                   Ici Fernand Bodeux explique la culture de l'osier

 

L'eau est nécessaire pour assouplir l'osier. Le chat de la maison apprécie...

DSC_4291.JPG

La surprenante diversité du travail de Fernand Bodeux.

DSC_4294.JPG

 

Sart. Le garnissage 

  Stéphane Delsaux de Nivezé est un bénévole talentueux. Il anime des ateliers de garnissage à la maison Bronfort (Comité Culturel de Sart-Jalhay)

                        Il se raconte que l'homme trouve toujours des solutions face aux cas désespérés! 

a.JPG

Le travail ne manque pas!

b.JPG

Garnissage des dossiers d'une banquette de calèche (En cours de restauration à l'atelier de Vieux Métiers)

c.JPG

Sart. Sarté et Sparsa

  Le fromage le Sarté que l'on ne présente plus associé à la bière la Sparsa expriment ici un mixte détonnant! 

Que des louanges pour ces vrais produits du terroir. 

 

 

 

DSC_4286.JPG

 

 

DSC_4288.JPG

Affluence  pour apprécier des produits de bouche fabriqués on ne peut plus localement.

DSC_4289.JPG

  Fromage le Sarté:

https://www.rtbf.be/vivacite/article/detail_les-saveurs-d...

Bière Sparsa:   http://lasparsa.be/

 

 Sart. Maison de jeunes

Au sein de cette maison  de nombreux ateliers sont à la disposition des jeunes.

 En autres un atelier batterie, un studio radio ainsi qu'un atelier vélos.

 

                     Alain Bronfort initie les jeunes à la mécanique des vélos .

DSC_4277.JPG

Un studio radio.

 

DSC_4281.JPG

Alex Caro est un batteur jalhaytois.

 Entouré des photos qu'il réalise dans le monde du spectacle Alex Caro

donne des cours de batterie aux enfants.

DSC_4280.JPG

 

 Alex Caro en spectacle: https://www.youtube.com/watch?v=YvPiEImtpTQ

 

Visiter en une journée l'ensemble des 58 exposants disséminés sur l'ensemble des villages de l'entité jalhaytoise s'est révélé être une mission impossible. Lors d'une prochaine édition "Wallonie  Bienvenue"  nous irons prioritairement à la rencontre de David  Tempesta et de son four à bois en extérieur, admirer les photos de Gilberte Fransolet, les acryliques de Pascale Bronfort ,les peintures abstraites et montages floraux de Géraldine Donnay et de tous ces nombreux autres artistes et artisans qui confèrent si bien à notre commune rurale le titre de "Commune Formidable".

 Moi.jpg

 Jean Pirnay

Gentil persifleur à Jalhay-Sart

Défenseur de notre identité culturelle rurale

 

17/06/2017

Commune de jalhay-Sart. Jalhay jette aux orties l'intercommunale spadoise Aqualis.

 

Le compte rendu officiel du Conseil communal jalhaytois du 22 mai 2017: https://lc.cx/5ytJ

La commune de Jalhay-Sart se lance résolument dans des opérations de transparence et de bonne gouvernance. Il faut s'en réjouir!

 L'Intercommunale spadoise Aqualis  jetée aux orties par le bourgmestre de Jalhay Michel Fransolet.

Nous vous racontons

 Créée en 1999 l'Intercommunale spadoise Aqualis a pour vocation la promotion touristique de notre région. (http://www.aqualis.be/site/). Elle regroupe les communes  de Dison, Malmedy Pepinster, Stavelot, Stoumont, Theux, Trois-Ponts, Verviers, Waimes, Welkenraedt et Jalhay.

Ces onze communes ont financé l'Intercommunale Aqualis.Dans la foulée Aqualis s'est engagée à rembourser les charges d'emprunts annuels s'élevant pour l'ensemble des communes à 72000 € (6474€ pour Jalhay)

Un montage financier qui fâche le bourgmestre de Jalhay.

Il faut savoir qu'un nouveau régime fiscal (2015) assujetti les intercommunales à l'impôt des sociétés.

L'intercommunale spadoise étant déficitaire, elle ne peut donc honorer ses engagements.

Pour se sortir de ce mauvais pas, l'Intercommunale sort une astuce de son chapeau.

Elle a été présentée aux Bourgmestre et Echevins des onze communes partenaires en février 2016 par le directeur d'Aqualis Jean-Paul Mawet

Il s'agit d'un montage financier pour le moins surprenant. Il consisterait à verser les sommes dues aux communes via les différentes Maisons du Tourisme de l'arrondissement. Notre chef à tous ne veut pas de cet artifice qui élude l'impôt.

 Il souhaite qu'Aqualis honore ses engagements sans verser dans des opérations qui frisent l'illégalité.

Pour bien marquer la désapprobation du collège il a été demandé au Jalhaytois Bastien Laurent, unique représentant au conseil d'administration d'Aqualis, de démissionner. http://www.aqualis.be/site/contact-221-999-221.html

Il n'est pas exclu, ajoute notre bourgmestre que cette affaire débouche sur une action en justice.

Une résolution en faveur les conseillers communaux Jalhaytois et Sartois.

Le Conseil communal a adopté une résolution en vue d’instaurer, au bénéfice de chaque conseiller communal, un droit de regard complet et systématique sur la participation effective et sur les rémunérations et avantages accordés aux membres des organes de gestion des intercommunales dans lesquelles la Commune détient une participation.

A Waimes, dans le même registre, cette commune a pris la décision de s'associer à Dison. Elles  ont convenu  qu'une lettre recommandée sera envoyée  à chacun des conseils  d'administration des intercommunales où leur commune  sont représentées. Il s'agit là pour elles de vérifier les pratiques de bonne gouvernance des intercommunales partenaires.   En cas de  rétention d'informations, Waimes et Dison voteront systématiquement contre les délibérations des institutions récalcitrantes.

 

Le cadastre des mandats des Echevins et Conseillers de la commune de Jalhay-Sart. (Sur base des chiffres de 2015)

Lien officiel des mandats des élus jalhaytois : https://lc.cx/5KuS

Nous compléterons ce tableau officiel en ajoutant les rémunérations des mandats des élus de la commune de Jalhay.(8512 habitants)

Le Bourgmestre                  2500 € net/ mois

Un Echevin                         1800 € net/ mois

La présidente du CPAS       1800 € net/ mois

 Les conseillers communaux et du CPAS perçoivent un jeton d'une valeur de 100 € brut par séance soit annuellement +/- 1000 €.

Il y a lieu d'ajouter à ces revenus, tant pour le Bourgmestre que ses Echevins, leurs activités professionnelles privées qu'ils continuent à exercer.

Arrêt du compte communal de l’exercice 2016

S'il est bien des délibérations au Conseil communal jalhaytois qui insupportent ou au contraire amusent le public c'est bien celles ayant trait aux finances de notre commune.

A dessein la conseillère de la minorité Carine Braun ressasse les mêmes questions, ce qui a pour effet d'énerver le sanguin Echevin de finances Eric Laurent.

Cette fois l'Echevin garde son calme. Etonnamment il invite sa contradictrice à parier sur l'exactitude des chiffres qu'il avance.

Introduire la notion de pari en séance du Conseil, voilà qui est pour le moins audacieux...

L'Echevin a-t-il voulu donner un petit coup de pouce au casino de Spa qui recommande aux Jalhaytois et aux Sartois d'utiliser ses 120 machines à sous, jeux de roulettes, black-jack, Stud Poker,Dice Jack,Roll Hit sans oublier évidemment le Spa Poker, le tout présenté dans une double page publicitaire publiée dans la revue "A la découverte de la commune de Jalhay".

Interpellation  citoyenne à propos au manque d'entretien des accotements de la N 629 et voirie communale à Surister.

 

Monsieur le Bourgmestre,

 L'ancienne ligne de chemin de fer 44 traversant notre commune aujourd'hui,  un " préravel," bénéficie d'un subside d'un million d'euros pour relier, dans une version macadamisée et parfaitement  sécurisée  Spa à Stavelot.

Ce" ravel" consacré à la détente et au tourisme soutiendra, il faut s'en réjouir,  l'économie de notre commune.

Intéressons- nous à présent, dans le cadre d'un lieu de vie au quotidien, à la mobilité douce(1) des Jalhaytois et des Sartois.

Pour illustrer mon propos, je vais vous entretenir de Surister, village où nous résidons vous et moi, Monsieur le bourgmestre.

Surister est tout sauf un village dortoir, il grouille véritablement de vie ! Ce sont en permanence des classes vertes avec des groupes d'enfants circulant dans le village, une ancienne école communale aménagée en bureau de police et logements sociaux, trois agriculteurs en activité, une entreprise de toiture, une entreprise de peinture en bâtiment, un garage de réparation automobile, une menuiserie spécialisée, une entreprise d'électricité générale, une salle de village qui ne désemplit pas, une église, un cimetière et bientôt  l'ouverture d'un funérarium.

Surister ce sont aussi des enseignes en bordure de route. Ici un salon de coiffure et là un vétérinaire à la bonne renommée qui, en activité secondaire, veille au bien- être de ses concitoyens.

 Enfin, autre motif de grande satisfaction, Surister est un village où l'on fait des  enfants.

Une ombre néanmoins au tableau.

Elle est la conséquence d'une décision très regrettable dont Surister a été victime dans les années 1960.

A l'époque, on s'est ingénié à réaliser, au cœur du village, une route dont le gabarit et la rectitude constituent autant d'incitations à pratiquer des vitesses inappropriées.

Plus grave, les indispensables accotements ont été tout simplement ignorés.

Il faut savoir que Surister, pour son malheur, est un village rue. Ceci  signifie que pour  vaquer à leurs occupations ou se déplacer, les habitants, sans alternative possible, doivent s'intégrer dangereusement  dans le trafic de la N629.  

Face à cette situation désespérante le bourgmestre de l'époque a été interpellé  en vue de remédier au problème.

Il faudra attendre 1995 soit 30 ans après la demande des habitants pour que des accotements stabilisés, parfois réduits au strict minimum, compte tenu de la présence de haie vives et autres obstacles, soient enfin réalisés.

Aujourd'hui quelle est la situation de la mobilité douce à Surister?

 Elle est à tout le moins perfectible. Faute d'entretien, certains tronçons d'accotements macadamisés à l'époque  sont  envahis par la  végétation ou l'avachissement des talus. Tout aussi  inquiétant sont ces  nouvelles constructions tant, en amont qu'en aval du village,  dépourvues  d'accotements praticables. Cette situation oblige notamment  les écoliers  à circuler sur la chaussée pour prendre un bus.

 La situation des mamans et des mamys et  leur poussette n'est pas plus enviable.

 En effet, lorsqu'elles sont contraintes d'emprunter la chaussée cela se fait sous les coups de klaxons et autres gestes très explicitement désapprobateurs de la part des automobilistes.

Des situations d'autant plus regrettables que ces manquements pourraient être solutionnés rapidement,  par notamment le personnel communal, et ce à un coût  nullement déraisonnable.

Ma question:

"Monsieur le Bourgmestre auriez-vous l'obligeance d'examiner ma demande et d'envisager de mettre tout en œuvre pour pallier ces manquements qui affectent la sécurité des habitants de Surister.

Je vous remercie de m'avoir écouté.

 

La réponse du Bourgmestre.

Préalablement à notre interpellation citoyenne Michel Fransolet s'est confié à la presse à propos de l'insécurité piétonnière à Surister (Vers l'avenir du 3 mai 2017)

Il déclare notamment qu'il est bien conscient du problème et qu'on lui écrit souvent à ce sujet.

Dans la réponse à notre interpellation notre bourgmestre précise que cette problématique ne concerne pas que le village de Surister. Il suggère aux citoyens de participer dans le cadre de la CLDR dès le mois d'octobre prochain pour s'exprimer et définir des priorités chères aux Jalhaytois et aux Sartois

(CLDR: commission local de développement)

Il a été rappelé également que les chantiers entrepris dans le cadre de la CLDR sont subsidiés.

Notre commentaire.

La fondation rurale de Wallonie est une magnifique organisation au service des communes rurales.Mais la concrétisation des projets dont la fondation a la charge peut s'avérer extrêmement long.  A titre d'exemple le montage du dossier et la réalisation de l'atelier rural communal situé à Roquez (Sart Station) aura nécessité pas moins dix années d'attente!  

Pour info, pour publierons prochainement sur les réseaux sociaux une page et photos intitulée "Plus de sécurité piétonnière à Jalhay-Sart".

Moi.jpg

 

jean pirnay

Gentil persifleur à Jalhay-Sart

                           Défenseur de l'identité rurale

 

La photo satirique du Conseil communal du 22 mai 2017.

A gauche l'Echevin des finances Eric Laurent, à droite l'Echevin de la culture très attaché à la ville de Spa.

DSC_3947-Récupéré.jpg

Surister et ses accotements négligés

 

 

michel fransolet,jean pirnay,aqualis,interpellation citoyenne,surister,commune de jalhay-sart

Sans paroles

michel fransolet,jean pirnay,aqualis,interpellation citoyenne,surister,commune de jalhay-sart

Faute d'entretien la végétation reprend ses droits

michel fransolet,jean pirnay,aqualis,interpellation citoyenne,surister,commune de jalhay-sart

                                            Un passage pour piétons débouchant sur un mur végétal

michel fransolet,jean pirnay,aqualis,interpellation citoyenne,surister,commune de jalhay-sart

Un camion évite des sportifs à Surister

michel fransolet,jean pirnay,aqualis,interpellation citoyenne,surister,commune de jalhay-sart

L'arrêt de bus à Surister. Dans le fond de la photo de nombreuses nouvelles habitations.

michel fransolet,jean pirnay,aqualis,interpellation citoyenne,surister,commune de jalhay-sart

Un ilot pour végétation implanté dans un accotement à Surister.

Ici il faut circuler sur la route pour contourner l'obstacle!