Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/09/2017

Commune de Jalhay-Sart. Inauguration d'un magnifique atelier rural à Roquez et Conseil communal

Inauguration d'un magnifique atelier rural à Roquez

Beaucoup de sourires le jeudi 14 septembre 2017 pour accueillir l'inauguration d'un atelier rural fort attendu.

Attendu par les Jalhaytois et les Sartois car l'offre dédiée aux terrains pour l'installation de nos artisans manque cruellement.

Cette situation  force hélas à l'exode.  

Pensez donc pas moins de 1200 entrepreneurs et artisans actifs dans de nombreux secteurs pour une population de 8562 habitants!

Le projet de construction d'un atelier rural débute en 2002  avec une opération de développement rural.

Avec l'aide de la Fondation rurale de Wallonie les citoyens jalhaytois et  sartois s'investissent avec détermination et enthousiasme  dans diverses commissions notamment celle de la construction d'un  atelier dédié aux artisans.

Le bâtiment inauguré aujourd'hui  se compose de deux  ateliers ainsi que de quatre espaces de bureau le tout pour 950000€ et subsidié par la Région wallonne à hauteur de 760000€.

Lorsqu'ils parlent boulot les Jalhaytois et les Sartois sont insatiables et entreprenants.

C'est ainsi qu'un projet complémentaire est ajouté.

Il s'agit de l'aménagement de neuf parcelles jouxtant l'atelier rural.

Ces parcelles parfaitement équipées et desservies par une nouvelle voirie sont  destinées à des artisans  voulant construire leurs  propres locaux.

Cet investissement supplémentaire a coûté 516000€ avec à la clef 420000€ de subsides.

L'enthousiasme communicatif des citoyens a déteint sur les autorités communales. Elles aussi portent à bout de bras le projet.

Dans son allocution L'Echevin des travaux  a décrit tous les obstacles techniques et administratifs, parfois inattendus qu'il a fallu vaincre. Un véritable chemin de croix!

Le point sur cet investissement si important pour l'emploi dans notre commune.

Des promesses de vente ont été actées pour les neufs terrains réservés à l'artisanat

Quatre entreprises occupent deux ateliers et deux espaces bureaux.

Il reste deux bureaux disponibles.(Les amateurs peuvent prendre contact avec l'Administration communale de Jalhay  Tél 087/379 122.)

 

Conseil Communal du 4 septembre 2017.

Le compte- rendu officiel est ici   https://lc.cx/GowY

Surprise avec la démission du conseiller communal Julien Mathieu du groupe Choisir Ensemble .

Cet agriculteur pétri de bon sens, taillé dans le roc, nous confie être abattu par le manque de démocratie ambiant au Conseil communal.

Il sera remplacé par Laurent Haas bibliothécaire à la ville de Verviers.

 

 Quiétude  pour  l'Echevin des finances Eric Laurent

Le Conseil communal a approuvé une modification budgétaire.

En l'absence du chef de groupe Choisir Ensemble Carine Braun, Eric Laurent  présente ses chiffres en toute quiétude

Après avoir détaillé les recettes et les dépenses, c'est un résultat positif global de  340.000€ qui est  annoncé.

Au niveau des recettes précisons que notre commune va récupérer 107 000 € du fond des communes.

La Présidente du CPAS s'énerve...

La présidente du CPAS Noëlle Willem annonce la mise sur pied d'un Conseil Consultatif des Ainés, ils représentent  un tiers de la population de notre commune.

Cette initiative, il faut le dire, est très louable.  

L'Echevine détaille les contacts qu'elle a eus avec Le Conseil des Association des Seniors et annonce qu'une séance d'information est programmée le 9 novembre dans la salle du Conseil à Jalhay.

Ces tractations tarabiscotent les deux groupes minoritaires. Ils veulent en savoir plus, les questions fusent...

Instantanément le joli  sourire de l'Echevine s'évanouit, le visage pâlit, les trait se durcissent.

 Cette expression du visage, nous la connaissons bien! Elle est  annonciatrice de paroles et de considérations  peu amènes et  pas respectueuses, on le regrettera,  de la démocratie. 

Le bons sens ayant repris ses droits la création d'un Conseil Consultatif des Aînés a été voté à l'unanimité.

Les grosses décharges sauvages s'assainissent les unes après les autres.

Notre sixième interpellation citoyenne a été consacrée à la présence d'une décharge sauvage à l'orée du bois du Moulin. Notre chef à tous nous  a confirmé que le site serait assaini prochainement .  Vous trouverez le texte de cette interpellation après les photos ci- dessous .

 

Moi.jpgjean pirnay

Gentil persifleur à Jalhay-Sart

Défenseur de l'identité Culturelle rurale

 

Un magnifique atelier rural

1.JPG

L'atelier rural au complet

2.JPG

Le mot d'introduction improbable de notre bourgmestre

Lors d'une interpellation au Conseil communal j'ai demandé d'honorer nos artisans et entrepreneurs.

Mission délicate et impossible a répondu notre chef à tous! Dommage...

atelier trié.jpg

La presse "sérieuse" à ne pas confondre avec la presse "pas sérieuse" est  fort appréciée par notre Bourgmestre.

De gauche à droite: Télévesdre ,vers l'Avenir, Sud Presse.

4.JPG

A Jalhay on a le sens de l'hospitalité

6.jpg

Le ruban est coupé

5.JPG

Visite de l'atelier du Contact Forestier

Pour en savoir plus sur cette firme spécialisée  n'hésitez pas à suivre ce lien:

https://www.contactforestier.be/

 

7.JPG

8.JPG

Ici nous nous trouvons dans les bureaux du Référenceur

Le Référenceur est une jeune société en pleine expansion experte en visibilité sur internet.

Antoine Winants en compagnie de deux collaborateurs

Pour en savoir plus: https://www.referenceur.be/

 

9.JPG

Conseil communal prestation du jeune Laurent Haas .

Vous avez raison monsieur le Bourgmestre la formule est bien celle du gentil persifleur.

 

 Interpellation au Conseil communal du lundi 4 septembre

iinauguration d'un atelier rural à jalhay-sart,jean pirnay,michel fransolet

 

Droit d'interpellation n° 6 au Conseil communal.

Monsieur le Bourgmestre,

Après avoir éradiqué la décharge sauvage de Surister, celle du bois des Gattes à Tiège et bénéficié dans le cadre de l'opération Life de l'excavation des résidus industriels enfouis dans une tourbière à Solwaster, je me dois de vous entretenir aujourd'hui de la présence d'une décharge, certes plus modeste, mais présentant néanmoins un caractère de dangerosité particulier.

Elle située dans le fond de Charneux à hauteur du bois du Moulin.

Là- bas, en bordure de voirie, s'amoncellent des déchets de construction, plastiques divers, l'équivalent d'un camion de billes de chemin de fer en bois et autres branchages.

Il y a quelques semaines ce dépôt s'est enflammé.

Cet incident, sans conséquence fort heureusement, a créé néanmoins un vif émoi parmi des randonneurs de passage.

Emoi tout à fait compréhensible car ce n'est pas aux élus, ici présents, que je vais apprendre qu'il faut bien évidemment éviter de produire du feu à l'orée d'un massif forestier qui plus est, sans surveillance et en période de sécheresse.

En outre il vous plaira d'admettre, Monsieur le Bourgmestre, que tout déversement sauvage est néfaste tant pour notre qualité de vie que pour l'activité touristique qui représente un secteur appréciable de l'économie et de l'emploi dans notre commune rurale.

Soyons précis. Lorsque je parle d'activité touristique j'évoque bien sûr le tourisme diffus qui doit bénéficier prioritairement et largement à nos concitoyens.

Ma question:

Monsieur le Bourgmestre, auriez-vous l'obligeance d'envisager de procéder, dans des délais raisonnables, à l'assainissement de la décharge de Charneux, et dans la foulée, y placer une signalisation d'interdiction de dépôt comme cela a été fait très utilement pour le site de Surister car nous le savons bien en matière de dépôt sauvage, tout ce qui n'est pas interdit est considéré comme autorisé.

Cette dernière opération réalisée devrait tout naturellement mettre un terme à mes interpellations relatives à ce domaine bien précis.

Pour le traitement des incivilités au quotidien, notamment la présence de canettes et autres déchets sur les accotements de nos routes et pour lesquels existe pourtant une solution radicale , je fais confiance au travail de notre agent constateur, au service des travaux de notre commune, à l'application présentée dernièrement lors d'une interpellation citoyenne sans oublier tous les bénévoles notamment ceux du "Lundi" qui s'activent avec enthousiasme et efficacité à rendre notre commune rurale davantage formidable.

Je vous remercie de m'avoir écouté.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

J'apprécie toujours vos mails, continuez.
J'aime aussi beaucoup cette fois le compte rendu du Conseil communal.

Écrit par : leon lousberg | 19/09/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour, je suis tout à fait d'accord pour la décharge sauvage car c'est incontestable qu'on ne peut y déposer des plastiques ou autres mais sachez toutefois que les indépendants de la commune sont très embêter pour l'évacuation de leurs déchets; pour ma part que des déchets verts. Et oui je me suis vus interdire l'accès au recyparc à Solwaster par un nouveau préposé qui se prend pour je ne sais qui. Même lorsque vous allez avec la carte d'identité d'un proche de la commune, il faut que la personne soit avec; pas facile lorsque celle-ci est hospitalisée!!! Alors il est facile de critiquer cette décharge mais la commune trouve t elle des solutions pour y remédier, je ne crois pas!!! Vous allez me dire que je n'habite pas la commune et que je n'ai qu'à aller jeter mes déchets sur ma commune, d'accord mais auparavant j'allais à Solwaster car j'y passe devant quasi tous les jours et je triais toujours comme il faut mes déchets et je n'avais aucun problème avec les très gentils préposés d'avant! Maintenant que ce GRAND Monsieur est arrivé tout à changer et je comprends parfaitement les gens qui sortent de là bas en colère car ils n'ont pu vider et qu'ils sont évidemment énerver et en colère qu'ils décident de déverser des déchets ailleurs!!!! J'ai moi-même reçu une lettre d'intradel m'interdisant tout accès au parc pour une durée d'un an, chercher l'erreur! Ca n'ira pas en s'améliorant. A bon entendeur...

Écrit par : Wyaime Patrick | 23/09/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.