Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

15/08/2016

Jalhay-Sart. Découverte d'un jeune maraîcher sartois d'adoption et adepte de permaculture.

Vous avez toujours rêvé d'avoir un beau jardin potager, mais que vous ne savez pas comment vous y prendre.

 Vous êtes sur le point d'abandonner le vôtre qui ne produit que des légumes faméliques.

Vous êtes exigeant sur la qualité des légumes que vous consommez et souhaitez privilégier les circuits courts pour vos achats.

 Alors il est temps que vous découvriez un jeune maraîcher sartois adepte de permaculture .

 

Quelques mots échangés en avril dernier lors d'un marché du terroir sur la place de Sart nous a incité, en douze questions, en savoir plus sur ce personnage passionné et chevillé à la terre.  

Il habite à Sart 24 rue Jean Gouders. Accolé à sa maison, un vaste jardin potager.

JP.Christophe Meyer pouvez- vous présenter?

 CM.Je suis âgé de 29 ans et originaire de Thimister.

JP Quelles sont les circonstances qui vous ont poussé à quitter les bocages de Thimister pour vous installer à Sart- lez -Spa ?

CM.Un coup de foudre pour le lieu et l'opportunité d'acquérir une maison possédant un grand jardin en vue de développer des activités de maraîchage.

 JP. Parlez nous de votre parcours scolaire orienté, je présume, vers l'agriculture.

CM.Absolument pas. Laissez-moi vous surprendre.

Après mes classes primaires effectuées à Thimister j'ai rejoint l'institut Don Bosco à Verviers en section électromécanique pour passer ensuite très rapidement à une formation de soudure en apprentissage.

A 18 ans j'entrais de plain-pied dans une vie professionnelle orientée résolument  vers la soudure.

 JP. Vos parents cultivent-ils la terre?

 CM.Si effectivement mes parents s'adonnent au jardinage en dilettante, mon père Herbert Meyer est professeur de musique et conseiller communal à Thimister.

JP. Vous êtes connu sous le vocable "Jango potager" quelle en est la signification?

CM.Jango est un surnom qui m'a été attribué dans ma prime jeunesse. Il ne m'a jamais quitté.

JP. Vous abandonnez après une dizaine d'années votre métier de soudeur pour vous réorienter vers le maraîchage. N'est-ce pas là, pardonnez-moi l'expression, "Quitter la proie pour l'ombre"?

CM.Vous imaginez bien que nous avons, mon épouse et moi, mûrement réfléchi à la question. C'est un projet que je porte en moi depuis toujours.

Je suis jeune et je ne veux pas regretter un jour de ne pas avoir tenté l'expérience.

J'ajouterai pour vous rassurer (rire)  que  j'ai rejoint  une couveuse d'activité liégeoise qui me permettra à terme de voler de mes propres ailes en tant qu'indépendant que ce soit à titre principal ou encore en activité complémentaire.

Couveuse d'activité:http://www.creation-projet.be/

JP Manifestement au vu de la tenue et de la productivité de votre potager vous avez un excellent contact avec les plantes et la terre. Comment peut-on expliquer cela?

CM.J'applique la méthode de la permaculture c'est à dire une production maraîchère de haut rendement sur un espace restreint. Pour arriver à ce résultat je bannis les outils motorisés et autres produits chimiques qui martyrisent la terre .

JP Où avez vous acquis les connaissances de cette culture si particulière ?

CM.J'ai consulté évidemment tous les ouvrages sur le sujet mais c'est un stage en France à la Ferme du Bec Hellouin qui m'a littéralement mis le pied à l'étrier.

 La Ferme du Bec Hellouin:   http://www.fermedubec.com/           

JP. A Priesville à un jet de pierre d'ici la commune de Jalhay a créé, il y a quelques années, un jardin social bien équipé. (Serre, distribution d'eau,  etc.) Un terrain aujourd'hui à l'abandon.

CM.On m'en a parlé souvent. Je connais l'endroit. J'ai demandé aux responsables l'autorisation de reprendre l'exploitation pour y appliquer les techniques de la permaculture. Je n'ai pas reçu de réponse positive.

JP.Comment écoulez-vous votre production maraîchère ?

CM.Par la réalisation de paniers de légumes. Cette formule rencontre un franc succès.

JP.On constate un véritable engouement pour les marchés du terroir. Ne craignez-vous pas qu'à terme l'esprit de la culture du terroir y soit dévoyé.

CM.C'est une crainte en effet. On observe par exemple  que des intermédiaires s'incrustent dans les circuits courts. Citons les grandes chaines de distribution qui mettent les petits producteurs sous pression au niveau des prix.

Le secteur laitier en est la parfaite illustration. A terme le risque est grand de voir la disparition des fermes laitières familiales.

JP Pourquoi donc la grelinette est-il le seul outil agraire que vous emporteriez sur une île déserte ?

CM.C'est un outil manuel d'une simplicité déconcertante. Il épargne la vie de nos auxiliaires qui se cachent dans la terre et au passage, le dos de son utilisateur.

N'ayons pas peur des mots, il est à l'origine du rendement et de la bonne santé des légumes de mon jardin.

Plusieurs versions existent sur le marché.

Actuellement je suis occupé à imaginer un nouveau modèle bien adapté au sol de notre région. Il s'identifiera sous le nom de "Jango Bêche".

Il est prévu que je débute la fabrication cet hiver et dois-je vous dire que mon expérience de soudeur me sera bien utile.

Jango Potager de la graine à l'assiette: http://jangopotager.be/

 

permaculture,terroir,commune de jalhay,christophe meyer,jean pirnay

jean pirnay

Gentil persifleur à Jalhay-Sart

Défenseur de l'identité rurale

 

permaculture,terroir,commune de jalhay,christophe meyer,jean pirnay

Christophe Meyer

 

La culture maraîchère de Jango à Sart 

 

permaculture,terroir,commune de jalhay,christophe meyer,jean pirnay

permaculture,terroir,commune de jalhay,christophe meyer,jean pirnay

permaculture,terroir,commune de jalhay,christophe meyer,jean pirnay

permaculture,terroir,commune de jalhay,christophe meyer,jean pirnay

 

 

Comité Culturel de Sart- Jalhay.

                 A ne pas manquer!

 

Conférence de Serge Nekrassoff à la maison Bronfort le vendredi 19 août 2016 à 20h.

 

La tragique équipée de Marie et François.

Michel Schmitz et la Baraque Michel

https://lc.cx/4tFx

     

 

Les acteurs des Vieux Métiers traversent la fagne le 27 août 2016

Pèlerinage à la maison Bronfort

https://lc.cx/4jrX

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.