Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/02/2016

Jalhay-Sart. Interpellation citoyenne et utilisation du wallon au Conseil communal du 25 janvier 2016.

 

En ce début d'année 2016 un vent de démocratie soufflerait- il sur le Conseil communal jalhaytois?

Tant mieux! La démocratie est la bonne amie des Jalhaytois et Sartois.

Utilisons les outils qu'elle met à notre disposition.L'un deux est le droit d'interpellation. Il peut être activé par tout citoyen habitant de notre commune.https://lc.cx/4xjj

Ce préambule posé commentons le compte rendu officiel du Conseil communal du 27 janvier. http://www.jalhay.be/

 

Droit d'interpellation d'un habitant.


Dans le cadre de l' interpellation citoyenne , nous avons été invité par le bourgmestre Michel Fransolet à nous exprimer.

Une interpellation préalablement examinée et jugée recevable par le Collège communal.

 

 "Monsieur le bourgmestre,

L'usage du wallon dans notre commune rurale a été, jusqu'il y a peu, utilisé par nos parents.

"Nos r'prindans rècène" est une expression qui signifie: nous reprenons racine.

"Nos r'prindans rècène" est l'affirmation du Comité culturel de Sart-Jalhay à laquelle adhèrent de très nombreux Jalhaytois et Sartois, notamment à l'occasion de la Fête des Vieux Métiers.

Il y a mille et une façon de reprendre racine, de renforcer le sentiment d'appartenance .

L'utilisation de la langue wallonne est l'une d'elles.

Hélas la pratique du wallon est en déclin.

Toute initiative mérite d'être soutenue afin d'en éviter sa disparition totale. C'est une évidence, un devoir.

Monsieur le bourgmestre pourriez- vous envisager, à l'occasion du renouvellement des plaques portant le nom des rues ,lieu -dit et autres signalisations de notre commune ( + ou - 15 pièces annuellement) d'utiliser en seconde langue le wallon?

Je vous remercie de m'avoir écouté."

 La réponse du bourgmestre:

 "La question est pertinente et a tout son sens dans une commune telle que la nôtre.

 Le règlement du droit d'interpellation accorde deux minutes à l'intervenant pour répondre(1).

Pour ce faire nous avons utilisé le wallon .

 Binamé Mayeur

Cher bourgmestre

Traze èt traze fèyes,c'est veûr dju-v-z-a bal'té divins" La presse pas sérieuse"

Souvent c'est la vérité, je vous ai blagué dans "La presse pas sérieuse"(2)

Mins oûy dju vas dumoni keû .

Mais aujourd'hui je vais rester tranquille

Dju vas dumoni keû pace qui vos èstez, al fin dè compte, on binamé ome qui

Je vais rester tranquille parce que vous êtes à la fin du compte un brave homme

oûveûre po ki nosse comeune seûye co pus fôrmidåble èt bråmint pus fwète.

qui œuvre pour que notre commune soit plus formidable et beaucoup plus forte.

Asteûre, d'abôrd qui nos-z-èstant camarådes, dju- v-z-èl va dîre .

Aujourd'hui puisque nous sommes camarades, je vais vous le dire

dju r'vêrè chal ad'lé vos, nin po v'fé assoti, nôna nôna

je reviendrai ici près de vous non pas pour vous tourmenter, non non

mins pus vite po-z-ovrer à vosse costé

mais bien pour travailler avec vous à votre côté

pos qui voste ovrèdje seûye fèt d'adreût, nin houlé ni foû scwére

pour que votre travail soit fait correctement, pas boiteux ni hors équerre

Estéve d'acwérd?

Êtes -vous d'accord?

 Sous les applaudissements du public une solide poignée de mains a clôturé l' interpellation.

 Décision suite à notre requête:

 Le 28 janvier 2016 le Collège a décidé d'utiliser le wallon à l'occasion du renouvellement des plaques signalétiques de notre commune.

 

(1) Article 70- l'interpellant dispose de deux minutes pour répliquer à la réponse, avant la clôture définitive du point de l'ordre du jour.

(2) Lors d'un Conseil communal, la conseillère Eva Franssen, citant la presse ( le blog "Jalhay une commune formidable"), interroge le bourgmestre au sujet des tractations secrètes entre le Centre Culturel spadois et la commune de Jalhay. La réponse fuse: "évitez de lire n'importe quoi Madame Franssen" et d'ajouter, sérieux comme un pape et dans l'hilarité générale "il faut lire la presse sérieuse pour s'informer correctement" .

 

 

Décision de prolongation des opérations de développement rural/ aménagement de la place du Haut- Vinâve.

 

Notre commentaire:

 Avec cette décision la commune de Jalhay s'engage dans un processus de prolongation d'une ODR (Opération de Développement Rural) 

 C’est un processus durant lequel la population est invitée à s’impliquer dans son avenir .Il s'agit ici encore d'un outil au service de la démocratie.

Toutes les réflexions/ informations découlant de l’ODR sont reprises dans un PCDR (Programme Communal de Développement Rural).

 Une CLDR (Commission Locale de Développement Rural ) composée pour partie de citoyens volontaires,  chapeaute et organise l’ODR…

Les communes limitrophes de Jalhay-Sart soit Baelen – Theux – Waimes et Malmedy participent également à ces opérations.

 La Fondation Rurale de Wallonie subsidie les communes qui se sont engagées dans des opérations de développement rural

Exemples de subsides reçus:

 Un atelier rural pour aider les jeunes entrepreneurs à mettre le pied à l'étrier : 760.000 € ( inauguration 2016)

Projet d'aménagement de la place Haut -Vinâve : 298.000 € ( début des travaux fin 2016 )

 La CLDR à Jalhay-Sart se compose de 5 groupes de travail soit 25 bénévoles motivés.

 Le dossier de l'aménagement de la place du Haut- Vinâve a été ficelé en l'espace de quelques mois. La disponibilité des membres de la CLDR et la participation des riverains a été remarquable.

 Réfection du pont de Neufmarteau

 Il en coûtera 90000€ à la commune pour la réfection du pont contre 50000 € prévu initialement.

 Notre chef à tous espère que les travaux seront terminés pour septembre2017.

 

Réforme des Maisons du Tourisme.-Avis.

Le Conseil communal a remis un avis défavorable quant à la réforme des Maisons du Tourisme.

 

Notre commentaire.

La maison du Tourisme Pays des Source est située à Spa. Son territoire se compose des communes de Jalhay, Theux, Stavelot et Trois- Ponts.

Le président du Conseil d'administration de la Maison du tourisme Pays des Sources est Charles Gardier . Il est également Echevin du tourisme de la ville de Spa et député.

Le ministre Collin souhaite réduire d'un tiers les Maisons du tourisme en Wallonie ( 42 ) en proposant notamment de fusionner le Pays de Vesdre ( Pepinster,Verviers Dison Baelen Limbourg) avec le Pays des Sources ( Spa).

Ce projet de fusion a mis au jour le malaise régnant au sein de la Maison du tourisme de Spa.

C'est que en effet Stavelot souhaite quitter au plus vite la Maison du tourisme du Pays des Sources. C'est déjà fait pour la commune de Trois-Ponts.

Stavelot estime qu'il n'a aucune visibilité au sein de la Maison du Tourisme spadoise.

Il est vrai que Stavelot est très actif au niveau de la culture, on peut dire qu'il taille les croupières de la ville de Spa.

Cette concurrence a le don paraît-il d'énerver Charles Gardier administrateur de la Maison du tourisme Pays des Sources!

A Jalhay nos élus ont très justement rejeté le projet de fusion avec la maison du Pays de Vesdre (Verviers)

Des motifs pertinents et "diplomatiques" on été avancés.

Bien inspiré cette fois l'Echevin Francis Willems a consulté également l'opposition en vue de formuler une contre- proposition.

Quand nous vous disions qu'un vent de démocratie souffle sur notre commune!

La contre- proposition est la suivante :

Il s'agirait de créer une nouvelle Maison du tourisme.

Elle s'intitulerait Maison du Tourisme des Hautes- Fagnes rassemblant les communes de Jalhay,Theux, Baelen , Limbourg et Spa.

L'idée est séduisante mais va à contre- courant de l'objectif de rationalisation du ministre Collin qui veut réduire d'un tiers le nombre des Maisons du tourisme en Wallonie.

Notre Echevin du tourisme aura -t-il la carrure pour défendre la proposition jalhaytoise ?

Sans nul doute nous tiendrons cette affaire à l'œil.

  conseil communal jalhay-sart,jean pirnay,jalhay sart,langue walonnejean pirnay gentil persifleur à Jalhay-Sart

                                      

                              Photos et  bulles impertinentes

 

                                 Clôture d'une année de travail à la CLDR 

conseil communal jalhay-sart,jean pirnay,jalhay sart,langue walonne

Cette fois c'est la bonne

conseil communal jalhay-sart,jean pirnay,jalhay sart,langue walonne

Le discours de notre chef à tous

conseil communal jalhay-sart,jean pirnay,jalhay sart,langue walonne

Eva Franssen ne s'exprimera plus au Conseil communal, elle chantera!

conseil communal jalhay-sart,jean pirnay,jalhay sart,langue walonne

 

conseil communal jalhay-sart,jean pirnay,jalhay sart,langue walonne

 

Janvier 2016 la CLDR et les riverains travaillent sur le projet de la place du Haut-Vinâve.

conseil communal jalhay-sart,jean pirnay,jalhay sart,langue walonne

La place du Haut- Vinâve en 2018.

conseil communal jalhay-sart,jean pirnay,jalhay sart,langue walonne

conseil communal jalhay-sart,jean pirnay,jalhay sart,langue walonne

conseil communal jalhay-sart,jean pirnay,jalhay sart,langue walonne

conseil communal jalhay-sart,jean pirnay,jalhay sart,langue walonne

L'atelier rural à Roquez décembre 2015 

conseil communal jalhay-sart,jean pirnay,jalhay sart,langue walonne

conseil communal jalhay-sart,jean pirnay,jalhay sart,langue walonne

 

 

 

Commentaires

Bravo Jean.

Vos avéh oyou onne très bonne idée !

Jean-Claude

Écrit par : Hupperts | 09/02/2016

Les commentaires sont fermés.