Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

03/10/2015

Jalhay-Sart. Un agriculteur carbonisé au conseil communal du 7 septembre 2015.

 

 

 Après deux mois de relâche , le Conseil communal de Jalhay-Sart s'est réuni le 7 septembre 2015

 Pas moins de 21 points ont été votés dont 19 à l'unanimité et deux, majorité contre opposition.  

 Le compte- rendu officiel du Conseil communal du 7 septembre:   https://lc.cx/ZVw8

 

 Le positif

 Un crédit- pont pour la construction d'un terrain synthétique au dynamique RFC Sart

 Pour janvier 2016, 7 places supplémentaires à la crèche de Tiège et 12 places prévues à Jalhay après l'aménagement de l'espace rencontre. Ce bâtiment est situé derrière la maison communale de Jalhay. La crèche de Jalhay sera opérationnelle en juin 2016.

 Renouvellement d'un sol à l'école de Jalhay.

 Diverses réfections de voirie. ( chemins du Golf et de l'Hippodrome et une voirie à Baronheid)

 Restauration, dans le cadre du projet Life, de 20 ha de fagne pour favoriser l'habitat  des oiseaux et de la flore. Les travaux achevés, cet espace sera rendu accessible au public.

 Autre bonne nouvelle, L'Echevin de l'enseignement annonce un subside de 96000 € pour permettre la rénovation de l'école de Solwaster . (Estimation  des travaux  115 000 €)

 

 Moins sympathiques sont:

 

  •  L'intervention musclée du conseiller Julien Mathieu du groupe Choisir- Ensemble à propos, affirme- t- il, de locations inadéquates de pâtures communales .
  • L'action de Echevin Francis Willems qui projette d'installer des "experts" de la ville de Spa dans notre commune. Son but:  "professionnaliser", suivant le modèle spadois, les acteurs de notre culture rurale.

 

 Nous vous racontons:

 

 Un agriculteur carbonisé

 

 En fin de Conseil communal , dans les "divers" Julien Mathieu prend la parole. Il évoque l'accès à la terre difficile pour les jeunes agriculteurs et la forte augmentation du loyer des parcelles communales.

 

 Il pointe du doigt le premier échevin Marc Ancion agriculteur et Michel Fransolet bourgmestre et vétérinaire en les rendant, en partie ,responsables de la situation.

 

 Tes propos sont scandaleux"  lui réplique tout de go le premier échevin!

 

 Marc Ancion expliquera que Julien Mathieu est venu vers lui pour dénoncer des tarifs de location de fermage datant pour certains d'entre eux de 40 ans ainsi que des sous -locations . Il a donc actualisé les prix des fermages et remis de l'ordre dans la maison.

 

 Dans sa lancée le fougueux conseiller interpelle le bourgmestre: " Des terres agricoles sont louées à des non agriculteurs notamment ,à une personne que tu connais très bien."

 

 La réponse fuse: "La personne dont tu parles est agriculteur. Je soigne régulièrement des vaches dans l'étable de sa ferme."  Dépose plainte si il y a irrégularité .

 

  Julien Mathieu est connu honorablement dans notre commune.

 Agriculteur et ingénieur de formation l'un des traits de son caractère est son impétuosité. Puisse la Vierge de Sart l'apaiser, l'aider à se réconcilier avec sa victime, devenir les meilleurs amis du monde et, le miracle accompli, en publier le selfie .

 

 Un huis clos annulé.

 

 Il est prévu, à huis clos ,d'annuler une décision du Conseil communal du 24 juin 2013 et le retrait de la représentation de la Commune au Centre culturel régional de Verviers.

 

 Cette disposition laisse à l'Echevin les coudées franches  pour forcer le mariage avec le Centre culturel spadois. Apparemment il a oublié l'épisode des fusions des communes où les Sartois ont refusé de rejoindre en 1976 la ville de Spa.

 

 Carine Braun du groupe Ensemble Choisir avance de solides arguments pour s'opposer au huis clos. Le vote a donc eu lieu en séance publique majorité contre opposition .

 

 Lettre ouverte à L'Echevin de la culture de Jalhay-Sart.

 

 Monsieur l'Echevin

Mon bon Francis,

 

 C'est visiblement rayonnant que tu as voté le 25 juin 2015 la convention intermédiaire entre le Centre culturel de la ville de Spa et notre commune.

 Dans cette convention, les Jalhaytois et les Sartois ( 8470 habitants) sont tenus à la portion congrue.

 C'est ainsi que tu acceptes sans sourciller que seul un représentant des nombreuses associations de notre commune siège au conseil d'administration du Centre  spadois.

 Tout aussi inquiétant  le fait que tu aies lancé un pont d'or aux   "experts" Spadois pour "professionnaliser" ceux qui, dans notre commune , génération après génération, modèlent notre identité culturelle.

 Cette culture rurale est à l'origine de notre fierté, du vif sentiment d'appartenance. Elle aussi génératrice de bien- être. Je reviendrai sur le sujet tout à l'heure.

 En toute logique les "experts" appliqueront une politique culturelle calquée sur celle qui prévaut à la ville de Spa. C'est ainsi que les Jalhaytois et des Sartois qui te suivraient dans ce projet absurde seraient basés dans le bâtiment du centre culturel spadois.

 Il est situé à l'arrière du complexe du casino de la ville de Spa, un haut lieu de la ruralité comme chacun sait.

 Mon bon Francis, il te plaira d'admettre que ta mission première est d'apporter le meilleur aux Jalhaytois et aux Sartois .

 La convention que tu nous imposes s'apparente bien davantage à "un coup de main" au centre culturel Spadois. Notre adhésion leur apportant de l'argent frais et  l'indispensable accès aux subsides.

 Il est vrai que le bourgmestre de Spa Joseph Houssa , le plus vieux bourgmestre de Belgique mais toujours vert, t'a courtisé assidûment pour t'aider à prendre la "bonne décision".

 Il ne t'a laissé aucun répit. C'est encore lui qui, dans un rôle de belle- mère  était présent parmi le public lors du Conseil communal du 15 juin où la triste convention a été signée.

 Les informations culturelles venant de Spa ne sont pas bonnes.

 Il faut savoir par exemple que le festival de Théâtre a été dégradé par le Conseil d'art dramatique, que Spadel ne sponsorise plus les Francofolies et de surcroît que cette manifestation phare ne fait plus l'unanimité auprès de la population spadoise. Je pourrais encore évoquer la saga des Boucles de Spa etc .

 Comme un malheur ne vient jamais seul, il y a cette étude récente de l'IWEPS ( l'institut wallon de l'évaluation de la prospective et de la statistique) qui détaille les conditions de bien- être en Wallonie pour 2015.

 La carte a été dressée en se basant sur pas mois de 120 critères ( emploi, le revenu, la criminalité, l'accès au magasin ,le logement etc )

 Le détail du document est sans appel. Dans un océan de vert où se regroupent les communes au bien- être favorable , une tache rouge !! Elle identifie la méforme de la ville de Spa.

 Francis j'espère t'avoir ouvert les yeux pour t'aider à renoncer à ce projet.

 Si tel n'est pas le cas alors je continuerai , avec ténacité, à t'informer davantage, les arguments ne manquant pas.

 Notre commune formidable le mérite tellement, nos jeunes également.

 jean pirnay gentil persifleur à Surister

 

 

                                   

bien être copie.jpg

Francis Willems Echevin de la culture de Jalhay-Sart( à droite) en compagnie du gentil persifleur de Jalhay-Sart ( aout 2015 à Surister) .

jean et francis définitf copie.jpg

 

3420598957.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.