Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

26/03/2015

Jalhay-Sart. Une barrière forestière enflamme le Conseil communal

 

 

Au Conseil communal l'ordre du jour étant épuisé, lui succèdent les "divers".

 Un moment attendu par nos élus toujours friands de débats musclés.

 Pour le public, c'est aussi l'opportunité  d'apprécier ou non, ici, le caractère jusqu'au-boutiste d'un conseiller communal, là une décision hasardeuse d'un échevin .

 Nous vous racontons.

 La commission locale de développement rural (CLDR) est un relais aux aspirations des populations de nos villages. Les membres de la commission œuvrent actuellement au sein de quatre groupes de travail.

  http://www.jalhay.be/vivreajalhay/citoyennete/cldr-1/groupes-de-travail

 Julien Mathieu, le bouillant conseiller de l'opposition (Choisir- Ensemble), est membre du groupe intitulé:" Ouverture et entretien des sentiers et chemins de liaison" .

 Dans le cadre de sa mission Julien Mathieu est régulièrement en butte aux propriétaires privés qui aliènent les chemins et sentiers communaux.

 En ligne de mire, une barrière forestière qui empêche toute circulation sur un chemin d'exploitation situé au Moulin de Dison à Jalhay.

 Ce chemin traverse un domaine forestier propriété de la famille Sagehomme. Le conseiller Julien Mathieu considère que cette voie est bel et bien communale et  entend  l'ouvrir au public.

 L'affaire est délicate. Tant le bourgmestre que le conseiller communal semblent vouloir unir leurs efforts pour en finir, en toute légalité, avec ce problème qui irrite depuis tant d'années les Jalhaytois.

 Semblaient ! En effet, rapidement, sans retenue, nos élus s'opposent violemment quant à la méthode de travail à mettre en œuvre pour atteindre l'objectif.

 Un climat conflictuel et contre-productif nous rappelant étrangement, hélas, un autre: celui accompagnant la venue d'une crèche à Jalhay.

 

Une décision hasardeuse de l' Echevin de la culture.

 

Il faut le savoir, le nouveau décret régissant les Centres culturels est on ne peut plus clair:" La dynamique de développement territorial culturel est à mettre en œuvre en priorité". Voilà qui explique pourquoi les Centres culturels sont contraints  d'aller à la pêche au "gros"  pour tenter de ramener dans leurs filets une commune rurale telle que la nôtre.

 En effet, harponnée, la commune  de Jalhay-Sart avec ses 8407 habitants serait effectivement une prise de choix valant son pesant d'or en subsides divers.

 C'est dans ce contexte que Francis Willems, visiblement ravi, annonce l'adhésion de notre commune au Centre culturel spadois.

 Carine Braun, chef de l'opposition interroge l'échevin à propos des critères qui ont prévalu pour départager les Centres culturels de Spa et de Theux tous deux en lice pour absorber notre belle commune.

 L'échevin évoque l'engouement des Jalhaytois et des Sartois pour les activités culturelles spadoises, la proximité, l'ancienne collaboration des bibliothèques communales avec Spa ( NDLR. Récemment nos deux bibliothèques se sont affranchies de la ruineuse tutelle spadoise)

 Mais lorsque la question se fait plus incisive notamment au niveau de la teneur de l'accord, l'échevin se fait hésitant et s'empresse de passer la parole à notre chef à tous .

 C'est ainsi que nous apprenons que, "pressé par le temps" , aucune convention n'a été signée entre les parties et que cette situation perdurera jusqu'en 2018 date à laquelle le collège se prononcera définitivement. Il est néanmoins fait état du fait que notre commune devra s'acquitter d'un droit d'entrée au club du Centre culturel spadois à hauteur de 10 000 € .

 Cette hasardeuse tutelle spadoise nous inquiète. Nous la commenterons davantage dans une prochaine édition de notre blog. 

 Avant de nous quitter, nous publions une bulle dédiée à notre échevin de la culture.

 Elle nous a été inspirée par un article où l'échevin dévoile dans la "presse sérieuse" son intention de développer des cours de cuisine….

 Pas de doute l'action du Centre culturel spadois se ressent déjà.   

 jean  pirnay  gentil persifleur à Surister

 

 

Sagehomme

La sinistre double barrière qui a enflammé le Conseil

Commune de Jalhay,Fracis Willems,

             L'échevin de la culture  Francis Willems, avec l'appui du Centre culturel de Spa, organisera bientôt des cours de cuisine à Jalhay.