Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/02/2015

Les rôles carnavalesques à Jalhay . Joyeusetés et retour en force de la Vierge.

 

 Faisant suite au procès de la Vierge  et de son enfermement à perpétuité  dans la tour forte de l'église de Sart, une question se pose.

La Vierge est-elle en capacité de déplacer à nouveau les foules?

Et bien oui! Grâce à son fils, grand passeur de muraille, elle est venue à Jalhay.

Accueillie en la salle de la jeunesse, elle anima en véritable star, une mémorable soirée des rôles.

Non seulement la Vierge mais également un invité surprise.

L'invité surprise? L'inattendu André Lieutenant curé des paroisses de l'entité. C'est en qualité de secrétaire très particulier et très- pince- sans- rire aussi qu'il assistera la Vierge.  

Dans un numéro époustouflant, tous, la Vierge, le curé, et leurs comparses, mirent tout en œuvre pour aider les Jalhaytois à demander des faveurs à la Vierge et à se plaindre également.

 Le défilé  commença avec Charles Sotrez . Son désir? Obtenir une femme supplémentaire histoire d'entretenir le feu(1), Eva Franssen?  Pour se lamenter du tristounet revêtement des trottoirs , Christian Vanden Bulck? Freiner la chute vertigineuse du chiffre d'affaires de son cabinet médical. Plus agressif est le syndicaliste Marc Goblet, le couteau entre les dents, accompagné de la non moins terrifiante  Raymonde. Tous les deux, sont déterminés à installer un piquet de grève à Jalhay….  Hors catégorie un Pol Pichot en courte culotte plus vrai que nature sans oublier les doléances de Robert Dedouaire que nous mettons en queue de peloton pour respecter sa légendaire discrétion…

Ce numéro, mêlant sacré et impertinence, a reçu du public une ovation sensationnelle.

 (1) Modérément sainte Vierge car nous sommes très attachés à notre C.S. Pas question qu'il se tue à la tâche…

Des élus joyeusement moqués.

Dernièrement le Collège Communal a envoyé un courrier aux agriculteurs afin qu'ils veillent à ce que les vaches ne bousent plus sur la voie publique . Des plaintes ayant été enregistrées à ce sujet.

Ce courrier a provoqué stupeur et moqueries dans les réseaux sociaux et un vif débat en séance du Conseil communal.

L'imaginative équipe des "rôleurs" revient sur le sujet.

En scène, un néo rural tout de blanc vêtu, terriblement maniéré (Jean-Luc Gillissen) affrontant un agriculteur de chez nous bien enfoncé dans ses bottes. (Hubert Rood)

La problématique des bouses salissant les voitures de même que celle des chants du coq à l'aube a été abordée. Un dialogue de sourds, faut-il le dire, du plus haut comique.    

La guerre des salons du vin.

Dans notre commune de vieilles inimitiés entre Sart et Jalhay resurgissent de temps à autre. Cette fois ce sera à propos de deux salons de dégustation de vins de Bourgogne. L'un est situé à Sart l'autre à Jalhay. Un de trop vous l'avez compris.

En scène, deux adversaires à la forte personnalité debout face à des tonneaux.

Pour Sart: Robert Zonderman et pour Jalhay: José Closset.

Le vin aidant, rapidement le ton monte pour amuser une salle très complice.

Intervention du bourgmestre (Hubert Rood) responsable du calme au sein de notre belle commune. Il est venu annoncer le jumelage prochain de notre commune avec Munich la ville où la bière coule à flots. C'est le prix à payer pour un retour de la paix !

 Le salon de la bière pour Sart et celui du vin pour Jalhay ou inversement.

Nous proposons d'accorder la présidence de ce nouveau comité de jumelage à notre Echevin du tourisme Francis Willems. Il se raconte qu’il a une bonne expérience en ce domaine et un sens inné de la diplomatie pour mener à terme ce jumelage.

Une candidature surprenante au Herbiester Got talents

Parmi les candidats au prestigieux concours un déguisement n'est pas passé inaperçu. Au sol un sanglier mutant! Mutant parce que arborant la tête rosée d'un cochon domestique.

Voilà bien là un magnifique épouvantail qu'il convient de multiplier.

Le but? Eloigner de nous les fauteurs de troubles du moment.

Tension au tennis club de Jalhay.

Pas content Didier Mossay le président du tennis club de Jalhay.

C'est que le président est aussi le roi incontesté de la frite. (  Woopy Snack.)  

Il ne supporte pas, on peut le comprendre, l'installation d'une friterie concurrente proche des courts de tennis du club de Jalhay.

Le prétexte pour les talentueux rôleurs jalhaytois de jouer le célébrissime sketch des frères Taloche: "Comment réussir de bonnes frites"

Nous ne résistons pas au plaisir de vous en offrir la version originale

https://www.youtube.com/watch?v=XneTdPfKfEk

 

Une prospérité fulgurante manquée de peu à Sart.

Dans un montage photo on peut observer que tous les bâtiments de la place du marché à Sart arborent des enseignes publicitaires à l'effigie de la Vierge de Sart. Ici pas de doute le lien entre grande prospérité et Vierge  est très explicite. Hélas avec l'enfermement de la Vierge cette merveilleuse corne d'abondance s'est éloignée définitivement de la place de Sart.

Ce reportage photo a été réalisé par un trio: Annie jaspar, Dominique Jaspar et Jean - Luc Gillissen.

Ont participé au succès de l'édition 2015 des rôles à Jalhay:

 

Présentateur: Paul Devigne

Invité surprise: le curé André Lieutenant

La Vierge: Pierrette Schmitz Jacques

Chaumont Dominique Jaspart

Jean-Luc Gillissen

Hubert Rood

Jean-Marie Warlimont

Bernard Warlimont

Colette Simul

Bastien Laurent

François Mister

Sans oublier:

Les élèves des écoles communales pour la décoration de la salle.

Les majorettes et lanciers pour le service du repas de la soirée.

 

 taille carte visite.jpgjean pirnay à Surister

 

Photos et bulles imaginatives.

 

Charles Sotrez copie.jpg

Charles Sotrez et sa charmante épouse.

Curé et Vierge copie.jpg

DSC_2909 copie.jpg

Confidences d'acteurs

értic Seils copie.jpg

Majorette et pol Dockier copie.jpg

Pol Donckier bonne copie.jpg

DSC_2928.JPG

 

 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Purée, encore une soirée que mes douleurs m'ont fait manquer. Heureusement que tu en fais un joyeux compte rendu. Merci.

Bernard

Écrit par : koninckx bernard | 13/02/2015

Les commentaires sont fermés.