Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/01/2015

Jalhay-Sart. Les jeunes patrons jalhaytois et sartois se dévoilent.

 

 

 Etre jeune, s'installer à Jalhay en tant qu'indépendant en affichant un amour immodéré pour sa commune, voilà qui est est exemplaire.

C'est au centre de Jalhay, dans un commerce exploité jadis par son grand -père, que Laurent Jahn s'est établi en août 2014 .

 

 JP   Laurent Jahn pouvez vous vous présenter?

 J'ai 23 ans je suis originaire de Herbiester et j'exerce le métier de mécanicien.

 

JP  Un mot sur votre cursus scolaire.

               Après mes classes primaires effectuées à Jalhay, j'ai rejoint l'Institut Don Bosco à Verviers (3ans) pour ensuite achever mes études secondaires àl'IPEA à La Reid en mécanique agricole et horticole. A 18 ans j'ai commencé à travailler.

 

JP   Avez-vous eu des difficultés pour décrocher un premier emploi?

 Pas vraiment, j'ai trouvé rapidement du boulot. C'est également à cette époque que j'ai découvert mon désir d'indépendance.

 

 JP  Votre indépendance ?

 Ayant réalisé que je n'étais pas programmé pour recevoir des ordres, je me suis fixé un but: accumuler 4 ans d'expérience professionnelle comme salarié et m'installer ensuite à mon compte.

 

JP  Vos parents ont-ils soutenu ce projet  ?

 Pas vraiment! Mon père travaillant chez Corman à Béthane et ma mère étant institutrice à Jalhay, ils étaient surpris que je puisse envisager d'être indépendant. Cela les tracassait (Rires) C'est alors que j'ai pris une bonne décision. Elle a eu pour effet d'apaiser ma famille tout en me mettant  le pied à l'étrier.

 

JP  En quoi consistait cette décision ?

 J'ai pris un registre de commerce pour exercer une activité complémentaire.

 

JP   Ce cumul d'activités n'a-t-il pas été rude pour vous ?

 En effet, mais dans la vie il faut savoir ce que l'on veut.

 

JP  Pouvez- vous nous parler de vos activités?

 J'assume l'entretien et la réparation , toutes marques confondues, de matériel de jardin, horticole et industriel, le tout avec prise et remise à domicile.Pour la vente du matériel je dispose d'une salle d'exposition . Je suis également très actif dans la vente de matériel en ligne.

 

JP   Quelle a été la nature de vos premiers contacts avec votre clientèle ?

 Particulièrement chaleureux. Encore aujourd'hui je reçois régulièrement des encouragements et des félicitations. Il est vrai que je mets tout en œuvre pour satisfaire mes clients.

 

 JP  Pouvez- vous épingler une anecdote en relation avec vos activités?

 A l'occasion de mon installation j'ai distribué personnellement, après ma journée de travail, des petits flyers publicitaires dans mon voisinage . Cette initiative a eu beaucoup de visibilité! En effet j'ai été invité à payer à l'administration communale une taxe pour: "écrits publicitaires toutes boîtes" Faut-il le dire, ce jour- là, j'ai poussé une gueulante pas possible…

 

JP  Pour le futur avez-vous des projets?

 Oui bien sûr cela correspond à mon caractère mais avant d'y penser je dois tout d'abord "digérer" tout ce que j'ai entrepris .

 

JP J'insiste! Admettons que vous héritiez d'un oncle d'Amérique

 Bon ok.! Je voudrais pouvoir offrir à ma clientèle une large gamme de tracteurs compacts d'occasion. La demande est là.  Mais cela nécessiterait davantage d'espace pour le stockage , un atelier plus vaste etc.

 

JP  Est- ce à dire qu'un jour vous pourriez quitter la commune?

 Alors là je peux vous le garantir, jamais je ne quitterai Jalhay ! C'est pour moi tout simplement inconcevable. Je suis très attaché à mes racines.

 

JP  Ce sentiment vous honore mais il vous plaira d'admettre que l'amour puisse un jour vous rendre aveugle. Dans cette hypothèse, on ne peut exclure le fait que vous puissiez vous retrouver, involontairement, sur un autre continent.

 Là vous me charriez! Je peux admettre que je puisse succomber à Dieu sait quelle tentation mais là pour le coup, quitter Jalhay, je le répète haut et fort: jamais! Néanmoins, pour me prémunir de ce scénario catastrophe, je vais réfléchir à la question, on n'est jamais assez prudent.

 jean pirnay à Surister

        

 

 

       

 

Contact
 
Laurent Jahn
Rue de la fagne 2
4845 Jalhay
(  0495/761447
@   jahnlaurent@gmail.com
Site en ligne Jahntech:   http://www.2ememain.be/magasin/jahntech/
 
 
 
 
 
 
 

14/01/2015

Jalhay-Sart. Le bourgmestre se découvre une belle-mère.

 

Voici le lien du compte rendu officiel du Conseil communal du 22.122014.

 http://www.jalhay.be/socialsante/vie-politique/archivage-des-anciens-conseils-communaux/compte-rendu-2014/compte-rendu-du-conseil-communal-du-22-decembre-2014

Pour nos commentaires et recommandations, c'est ici…

Le bourgmestre se découvre une belle-mère .

La création d'une nouvelle crèche de 25 places à Tiège est subordonnée au déplacement de la maison d'accueil de l'enfance "Les p'tits Sotais" (MCAE) à l'espace rencontre situé à Jalhay. Dans le cadre de l'obtention de subsides  la dissolution de l'ASBL "Les p'tits Sotais" est engagée.

Carine Braun(1) porte- parole de l'opposition Choisir Ensemble interpelle le bourgmestre à ce sujet.

Carine Braun: " Il y a un  risque avéré pour que vous ne receviez pas les subsides pour la nouvelle crèche,  les finances communales risquent de se retrouver en position délicate.

Le bourgmestre: "Je suis les recommandations de la Région wallonne, ne vous inquiétez pas"

Carine Braun brandissant des documents : "On m'a remis copie des documents officiels concernant votre  projet. Oui, je suis inquiète, ils ne sont vraiment pas le reflet de votre  optimisme".

Compte tenu de ces révélations nous recommandons au bourgmestre de collaborer avec cette belle- mère révélée. Elle a une précieuse expérience dans la collecte des subsides dont la commune a pu bénéficier par le passé. La forte attente des parents ne peut être déçue.

Politique touristique

Carine Braun dénonce le manque de soutien à l'Office du tourisme. L'an passé déjà son budget a été raboté. Il ne sera pas récupéré cette année. C'est regrettable, car le tourisme pèse lourd dans l'économie de notre commune.   

L'échevin du tourisme Francis Willems intervient.

"Je travaille sur le sujet….. mais je ne peux rien dire!"

les Jalhaytois et les Sartois seraient- ils à ce point sots de ne pas être  en capacité de comprendre ou alors l'échevin serait-il sous influence?

Dans une note précédente nous évoquions déjà des tractations "discrètes" menées par Francis Willems avec des communes voisines. Nous avions mis notre échevin en garde et l'appelions à garder la tête "froide".

Considérant qu'un homme averti en vaut deux, le fait  aussi que nous nous connaissons bien, nous sommes confiants que rien ne sera entrepris qui puisse subordonner notre commune si formidable de quelque manière que ce soit. Nous ne manquerons pas de suivre cette affaire.

La pugnacité de la conseillère de l'opposition surprend.

La pugnacité de la conseillère à laquelle nous avons assisté lors du Conseil communal, tord le coup à une rumeur. Elle colportait que Carine Braun n'avait plus le feu sacré pour suivre la politique communale. Qu'une démission était même attendue…

Cette bonne énergie serait- elle liée au sobriquet wallon(1) que nous lui avons attribué dernièrement ? Si tel est le cas, nous en sommes ravis , il lui va comme un gant .

(1) Lu p'tite neûre wesse du l'opôzicion.  La petite noire guêpe de l'opposition.

Dispositions nouvelles concernant le  parking de l'église de Jalhay.

L'utilisation du parking devant l'église de Jalhay sera désormais limitée à 1 heure. Cette disposition vise à encourager l'utilisation du vaste parking gratuit situé à l'arrière de l'église.

Création d'un conseil communal des enfants.

Nous nous réjouissons de cette initiative qui a été confiée au conseiller Bastien Laurent. Nul doute que sous la conduite de ce jeune enseignant , les enfants par leurs propositions rendront la commune de Jalhay-Sart plus formidable encore et que leur sentiment d'appartenance s'en trouvera renforcé.

Le Gouverneur de la Province de Liège n'est pas l'ami des Jalhaytois et des Sartois.

On se souviendra d'un article paru dans la presse "sérieuse" (août 2013) où l'on voyait le visage consterné de l'échevin de la communication Michel Parotte. Nous apprenions que le Gouverneur imposait à la commune de Jalhay de payer une couverture incendie assurée par le service de Huy pour un prix exorbitant et de manière rétroactive.

En mars prochain, celui qui a joué un tour pendable aux Jalhaytois et aux Sartois sera admis à la retraite. Si d'aventure, pour fêter l'événement, une fête était organisée dans les ors du palais provincial, pas de doute que notre chef à tous renoncera au champagne. En effet, fort malencontreusement, ce jour- là, notre Rissèré qui est aussi vétérinaire aura à procéder au vêlage d'une génisse. Tant à Jalhay qu'à Sart nous avons une mémoire d'éléphant et nous savons où sont nos priorités.

jean pirnay gentil persifleur à Jalhay-Sart.

13/01/2015

Jalhay-Sart. Jugement et condamnation d'un bout de plâtre phosphorescent.

 

 L'apparition à Sart d'un phénomène  phosphorescent a été l'un des moments forts de l'année 2014 à Jalhay.

 Cet événement a  propulsé notre commune au-devant de la scène médiatique. 

 Aujourd'hui, le calme revenu, arrive le temps que se construise une légende autour de l'événement.

 La voici, la voilà !

 En ce temps là Jalhay était une commune  heureuse. Enfin pas complètement, une question  tenaillait le bourgmestre!

 "Pourquoi donc le village de Sart ramène- t- il  toujours à lui  le meilleur de notre commune ?"  s'interrogeait le mayeur.

 En réussissant à capter cette mystérieuse phosphorescence guérisseuse, les Sartois, une fois de plus, ont bien manœuvré . En rangs serrés les foules convergent vers Sart.

 A Jalhay, l'activité touristique souffre. 

 Le bourgmestre, un brave homme, est désemparé . Aussi s'en alla-t-il frapper à toutes les portes pour demander conseil.

 Une  fausse bonne idée émergea...  elle prit la forme d'un grand procès public.

 L'Université de Liège délégua ses meilleurs scientifiques. Vice- recteur en tête, ils accoururent à Jalhay pour former le jury. Tous étaient procureurs.

  Le fauteur de troubles, un inoffensif bout de plâtre phosphorescent, a été jugé et condamné à l'enfermement  à perpétuité dans la tour forte de l'église de Sart.

  jean pirnay, gentil persifleur auto proclamé à Jalhay-Sart