Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/04/2014

Jalhay-Sart. Une découverte énergétique majeure à Surister.

Bientôt de l'électricité communale à très bas prix, info ou intox,

Il faut le dire, à aucun moment, une production locale d'électricité n'a été envisagée par les autorités communales. Cela étant, il n'empêche que l'électricité s'invite régulièrement lors des séances du Conseil, pour "survolter" les élus lors des débats.

S'agit-il là d'une rumeur, une de plus ? Pas si vite ! Non démentie par les autorités, l'énergie à bas prix, les Jalhaytois et les Sartois veulent y croire. 

Tout démarre au village de Surister.

Il se raconte que, dans une petite bergerie exploitée par Lu Rissérè(1), des expériences ayant trait à une production d'énergie électrique novatrice seraient sur le point d'aboutir. D'autres, semblant être autrement informés, parlent  plutôt d'une énergie ravigotante  issue d'une distillation clandestine…    

Des bruits que nous devions, pour la bonne information de nos lecteurs, vérifier.

Nous vous racontons:

Sur les lieux, rien ne suggère une activité suspecte. Par contre, à l'arrière du bâtiment, une surprise de taille nous attend !

Dans un enclos sont enfermés non pas des moutons, mais des cochons ayant à leur disposition une trappe permettant l'accès libre au bâtiment. Une ouverture que nous emprunterons à notre tour.

A l'intérieur, l'espace dédié aux porcs est limité par un muret sur lequel sont fixés des distributeurs délivrant une nourriture sous forme de granulés couleur bleu électrique, une teinte inhabituelle pour ce genre d'alimentation .

Tout à côté sur une grande table sont déposés pèle -mêle littérature scientifique vétérinaire(2), appareils scientifiques et courrier de notre chef à tous .

Alors que nous tentions d'établir un lien entre toutes nos observations, de puissants grognements annoncèrent la venue d'une truie gibbeuse  dans le local.

L'incroyable se produisit lorsque la bête engagea le groin dans l'un des distributeurs ce qui eut  pour effet non seulement d'éclairer violemment le local, mais aussi d'affoler des instruments de mesure électrique que la pénombre dissimulait. Stupéfait nous comprenons que lu Rissèré a mis au point une nourriture transformant un porc en générateur d'électricité , mais également le dispositif  permettant de collecter la précieuse énergie de l'animal.

Cette incroyable découverte sera-t- elle profitable aux Jalhaytois et aux Sartois ?

 C'est dans un courrier du Rissérè envoyé à Jean - Marc Sacré Président du Comité culturel de Sart, que nous trouverons la réponse:

" Je suggère  que le Comité de la Fête des vieux métiers encourage la population à renouer avec la tradition de l'engraissement d'un cochon au sein de chaque famille,dans le cochon tout est bon et plein de bonnes surprises " .

 Gageons que cette découverte sensationnelle  renforcera davantage la renommée de Jalhay-Sart, une commune décidément formidable !

jean pirnay à Surister, le premier avril 2014.

1)Sobriquet wallon du bourgmestre et  vétérinaire  de Jalhay Michel Fransolet.   Rissèré  en Wallon signifie constipé.

2)Littérature ayant trait notamment au poissons électriques. Certaines  espèces sont capables de produire des décharges électriques de forte intensité, comme  les anguilles électriques (jusqu'à 600 V / 2 A), les raies électriques (jusqu'à 200 V / 30 A) ou encore les  poisson-chat électriques du Nil (Malapterurus electricus)  capable de provoquer une décharge jusqu'à 350 V

 

 

jalhay,sart,vierge de sart,jean pirnay,comité culturel de sart-jalhay

La bergerie de Surister

 

Commentaires

Bonjour Monsieur Pirnay.
Super bien trouvé ….et super bien écrit.
Félicitations et merci pour l'envoi.
En attendant la prochaine,

Écrit par : J-C Hupperts | 03/04/2014

Evidemment pour un premier avril tes poissons éléctriques comme exemple, faut encore que ça vienne de toi!

Merci

Écrit par : Bernard | 05/04/2014

Les commentaires sont fermés.