Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/12/2013

Jalhay-Sart.Franc succès pour la soirée rétrospective des Vieux Métiers

 

 

"Nos r'prindans rècène" le cri de  guerre lancé en 1974 par l'instituteur José Laurent a été , faut-il le dire, au cœur de la soirée des retrouvailles de la fête des Vieux Métiers.

 A la manœuvre, pour la présentation  de la soirée, le président du Comité culturel de Sart- Jalhay, Monsieur Jean - Marc Sacré manifestement ravi d'accueillir les acteurs de ces journées mémorables.

 Nous vous racontons…  

 La transmission du geste en photos

 Pas moins de 139 photos de 30 artistes ont été présentées au public.

 Sous la présidence de Michel Carmanne le jury constitué de: Fredy Hauglustaine, Philippe Thimister, Jean-Marie Winants, Philippe Magerman, José Laurent et Jean- Marc Sacré a désigné à l'unanimité :

 Premier prix:     Roger Charlier de Saint Nicolas "Abèye, alans beûre on côp"

 Deuxième prix:   Marcel Herbosts(1)  de Grâce- Hollogne  "La main à la pâte

 Troisième prix:   A nouveau Roger Charlier pour " Les rissinmeûs"

 1) Site photo de Marcel Herbosts  http://daddymaphotography.skynetblogs.be

 

Le secret de la fête des Vieux Métiers.

 L'accueil chaleureux, l'authenticité du geste des artisans, l’implication des jeunes impressionnent les visiteurs. Pour certains le succès de la fête est lié, pas de doute, à un secret…

 Un secret? Pas vraiment! En écoutant le président égrener la longue liste des remerciements dédiés aux acteurs de la fête, on comprend rapidement que le secret supposé n'est rien d'autre qu'un très fort sentiment d'appartenance de toute une population à ses traditions .

 La boutique de Simone.

 Si le prénom de Jenny est associé à son célébrissime magasin situé sur la place de Sart, il faudra désormais compter aussi sur celui de Simone.

 Aujourd'hui, installée au cœur de l'expo photo, la boutique itinérante de Simone a eu fort à faire pour distribuer, sourire en prime, le DVD des Vieux Métiers.

 "A la boutique de Simone" pas de tromperie sur la marchandise, la réalisation du film a été confiée au professionnel Frédéric Furnémont assisté de José Closset, Jean Dewez, Jean Foster et Robert Zonderman

 Le théâtre à l'honneur.

 Fort occupés par leurs tâches, nombreux sont les bénévoles et artisans qui ont été privés de représentation théâtrale lors de la fête . C'est donc à la demande générale que les deux pièces ont été réinterprétées à l'occasion des retrouvailles.

 La "Noce" une superbe création à la mise en scène surprenante de Robert Philippe  et "In eûre â matin" pièce en wallon  de Charles-Henri Derache mise en scène par Louis Jacob. L'occasion  aux jeunes acteurs du village de s'exprimer en wallon, nous y reviendrons tout à l'heure.

 L'année 2014 au Comité culturel.

 Pas de doute l'année 2014 sera marquée par un événement musical hors du commun. En collaboration avec l'harmonie de Sart-Charneux et de l'OTJS les Musicales de Sart accueilleront les 2 et 3 mai prochains  Jacques Stolzem , Perry Rose et bien d'autres encore.   

 Outre les activités traditionnelles du Comité culturel, notons qu'au printemps, à la maison Bronfort, des cours de wallon en immersion seront organisés.

 Pas de panique c'est autour de tables de conversation de différents niveaux que le wallon sera appréhendé en toute décontraction.

 On apprendra par exemple, aux adultes , des gros mots visant à se débarrasser des démarcheurs téléphoniques et autres camelots forçant leur porte.  

 jean pirnay à Surister 

 

Le podium du concours photo

 

Premier prix: Roger Charlier de Saint Nicolas "Abèye, alans beûre on côp"

 

Sart 29.JPG

 

Deuxième prix:  Marcel Herbosts  de Grâce- Hollogne  "La main à la pâte" 

1.jpg

Troisième prix:  Roger Charlier pour " Les rissinmeûs"

 

 

Sart 07.JPG

 

Le théâtre: La noce 

 

DSC_9757.JPG

 

 

DSC_9766.JPG

DSC_9771.JPG

DSC_9748.JPG

Théâtre: "In eûre â matin"

DSC_9794.JPG

 

DSC_9800.JPG

DSC_9808.JPG

DSC_9810.JPG

L'apprentissage du wallon

vieux métiers,sart- lez spa,jean pirnay,jalhay

DSC_9804.JPG

La photo impertinente

vieux métiers,sart- lez spa,jean pirnay,jalhay

 

 

 

 

 

 

 

17/12/2013

Jalhay- Sart . José Laurent raconte le rapt manqué d'un goret à la Fête des Vieux Métiers.

Mardi passé (8/10/2013) se tenait à la Maison Bronfort la réunion du débriefing de la Fête des Vieux Métiers.

 Les responsables des commissions des artisans et autres intervenants ont pris tour à tour la parole pour ne communiquer que de bonnes nouvelles.

 Elles se résument de la sorte : réussite totale, public enthousiasmé et d'ajouter en cœur : "Vivement la prochaine édition!"

 L'instituteur de Sart, José Laurent , initiateur en 1976 de la Fête des Vieux Métiers arbore un large sourire .C'est que les "élèves" de la 11ème édition ont bien respecté le mot d'ordre qu'il a sans cesse ressassé:authenticité ,bénévolat et éthique.

 Ce niveau d'excellence pense-t -il  mérite  récompense. Elle prendra la forme d' une anecdote authentique qui nous est contée .

 Nous ne résistons pas au plaisir de vous la rapporter …

 José Laurent a décidé d'aller se coucher de bonne heure . La première journée de la fête a été particulièrement chargée, celle qui s'annonce le sera également.

 Il est minuit et au lit le sommeil ne vient pas.

 Une question  taraude l'instituteur: la barrière de l'enclos des moutons roux a-t- elle bien été fermée ? N'y tenant plus il se lève et enfourche son vélo pour rejoindre la grand place de Sart et procéder aux vérifications.

 Lorsque tout à coup, venant de l'étable de Clara, là où une truie avec sa  portée s'expose au public, les cris déchirants de petits cochons se font entendre. 

 "La mère s'est probablement couchée sur ses petits allons vite les dégager…"

 Mais au moment de pousser la porte , l'instituteur est bousculé par une jeune femme prenant ses jambes à son coup un jeune goret dans ses bras.  

 " Lâchez immédiatement ce cochon" crie José Laurent poursuivant la voleuse qui tente de semer son poursuivant.

 Arrivée à hauteur d'une voiture tous feux éteints, une portière s'ouvre et le goret est jeté sans ménagement à l'intérieur du véhicule.

 José Laurent est un sportif il ne s'est pas laisser distancer, empêche la fermeture de la portière et somme le couple de sortir du véhicule.

 "Maintenant vous allez reconduire le goret auprès de sa mère" ordonne un José Laurent fort contrarié.

 "Tout de suite m'sieur" répond tout penaud le comparse tenant le goret et d'ajouter:" il sent tellement mauvais et  s'est abondamment "oublié" sur mon pantalon...

  jean pirnay à Surister.

pirnay.jean@skynet.be

 

 

 

   995703_502525446484971_24260074_n.jpg

                                                                                                            Photo: Anne Winers

998929_517199841684198_461130444_n.jpg

                                                                                                                          Photo: Philippe  Gason

 

                                                    L'instituteur 

                                              

   1173877_519848141419368_689974564_n.jpg

                                                                     Photo: Claude Schyns