Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

01/05/2013

Jalhay-Sart. Conseil communal du 22 avril 2013. Attribution d'un sobriquet.

A l'ordre de jour de la séance publique, 14 points ont été approuvés à l'unanimité. Trop nombreux pour être détaillés ici nous vous invitons à consulter le site de la Commune. 

Nous devrons attendre la fin de la séance et les traditionnels "divers" pour voir enfin l'opposition sortir de sa léthargie.

                                     Quelques divers…

Carine Braun Conseillère revient à la charge avec le budget 2013 publié dans le nouveau bulletin communal non pas pour" allumer " l'échevin des finances Eric Laurent, chat échaudé craignant l'eau froide, mais pour dénoncer le "message politique" contenu dans les chiffres en contradiction selon elle avec l'esprit du bulletin qui se veut apolitique . La remarque semble plonger le Rissérè(1) dans une grande perplexité .

Francis Willems Echevin de la Culture est interpellé à nouveau par Carine Braun au sujet d'une taxe pour droits d'auteur s'élevant à 2€ à payer annuellement par les lecteurs des Bibliothèques de Jalhay-Sart. La Conseillère préconise la prise en charge de cette taxe par la Commune. Ce ne sera pas le cas confirme l'Echevin de la Culture qui précise que les communes voisines adoptent une ligne de conduite identique. Argument pour le moins spécieux…

Exception toutefois pour Verviers, ironise Francis Willems, qui prend effectivement en charge les droits d'auteur sans se soucier de sa situation financière difficile.

Dans un autre registre l'Echevin de la Culture et du Tourisme , se félicite de l'impact de la publicité réalisée dans un journal  "toutes boîtes" concernant les promenades nature à Jalhay. Dernièrement, ajoute-t-il nous avons enregistré 40 participants, c'est tout à fait remarquable.

"Les touristes dont tu parles , c'est moi qui te les ai envoyés au départ de mes de mes gîtes" s'exclame le conseiller de l'opposition Julien Mathieu agriculteur à Royompré et de poursuivre en rendant un surprenant et appuyé hommage aux guides nature œuvrant à Jalhay- Sart. Manifestement, gros sabots aux pieds, notre agriculteur s'est lancé ici dans une opération de lobbying en faveur de ses installations de Royompré.

                                     Le sobriquet du jour.

                                  

        L'âme d'un Jalhaytois sauvée .      

Au Moyen Age les alchimistes s'appliquaient, en vain, à transformer de vils métaux en or.

Là où les "métallurgistes" ont échoué Julien Mathieu, agriculteur et conseiller communal de l'opposition à Jalhay- Sart a réussi l'exploit tant convoité dans sa ferme située à Royompré .

Il en a détaillé les résultats dans un tract électoral ( 10/2012)

Extraits choisis:

Je suis ingénieur et maître de stage. J'ai commencé ma carrière professionnelle par enseigner la chimie, la physique et la biologie pour ensuite, rapidement, avec mon épouse, reprendre la ferme de mes parents que j'ai développée en une exploitation efficace et rentable, par une génétique du bétail alliée à une technicité de haut niveau. Mon exploitation est régulièrement visitée par des écoles venant de l'étranger.

Parallèlement à cette activité, j'accueille dans mes 4 gîtes des touristes qui, indirectement, boostent le commerce de la commune par la découverte de la gastronomie locale, la fourniture des petits pains au chocolat le dimanche matin etc.

Autres activités encore…

Décidément insatiable l'homme accueille également sur ses terres de paisibles camps de jeunesse du nord du pays. Une démarche profitable qui, dans la foulée, propulse à la grande satisfaction du Rissérè(1), le nom de Jalhay- Sart à la une des médias du pays.

                               Quand un sobriquet sauve une âme.     

En ayant une opinion avantageuse de lui-même, Julien Mathieu verse sans le savoir dans l'un des 7 péchés capitaux mortels : l'orgueil .

Le mot orgueilleux se traduit en wallon par: åriås(2)   ( Simon Stasse. Dictionnaire Wallon Liégeois Contemporain)                          

Cette traduction sera à la base du sobriquet de Julien Mathieu mais également un précieux sauf-conduit.

En effet à l'heure de son bilan terrestre, le jour du Jugement dernier, le Tout Puissant sera dupé par ce surnom wallon et par conséquent évitera à Julien les feux éternels de l'enfer.

Faut- il le dire, nous attendons de cette bonne action une légitime reconnaissance…

Lu grand åriås du Royompré est donc le sobriquet attribué à Julien Mathieu.

La série en comporte dix-neuf. Un nombre correspondant à l'ensemble des élus de notre commune.

(1) Michel Fransolet bourgmestre de Jalhay .

(2) En Wallon le å se prononce comme ô ou au dans la plupart des régions de Wallonie.

                                                                        

 

 

                                                                                                     

Les commentaires sont fermés.