Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

11/11/2017

L'actualité de la commune rurale de Jalhay-Sart. Conseil communal du 23 octobre 2017

Nomination d'un nouveau Conseiller communal.

La mise sur pied d'un Conseil consultatif des aînés suscite d'âpres débats.

L'attachement des artisans à la commune de Jalhay-Sart est plus fort que jamais.

La faible taxation des Jalhaytois et des Sartois sera maintenue en 2018.

Notre chef à tous l'affirme: "Les interpellations citoyennes ne sont pas dans l'intérêt général de la population!"

Histoire d'eau à Theux et à Jalhay

Les photos satiriques

 

 Le compte rendu officiel du Conseil communal jalhaytois est ici :

  http://www.jalhay.be/compte-rendu-du-conseil-communal-du-23-octobre-2017

Prestation de serment d'un nouveau Conseiller communal.

 

Le Conseil communal a accepté la démission de la Conseillère Carine Braun. Son remplaçant est Luc Bawin. Le nouveau Conseiller  enseigne le français et l'histoire à l'Institut Saint -Joseph de Welkenraedt.

La mise sur pied d'un Conseil consultatif des aînés suscite d'âpres débats.

 

Si la mise en place d'un Conseil consultatif des aînés a été votée à l'unanimité, le règlement d'ordre intérieur (R.O.I.) qui y est associé, tarabuste  l'ensemble des élus  de la minorité. Le  souci résulte du fait que  l'Echevine Noëlle Willem, présidente du CPAS, sera également  la Présidente de droit du Conseil  des aînés.

La minorité y voit, à quelques mois des élections communales, anguille sous roche. Un amendement du R.O.I. est proposé. Cette disposition  prévoit  de  susciter au sein du Conseil des aînés la désignation  d'une candidature à la présidence. Ce texte, affirme la minorité, écartera  toute tentative de récupération politique du Conseil des aînés.

 Après de longues palabres l'amendement a été rejeté  par le Collège.

La pyramide des âges ( octobre 2017) des populations jalhaytoises et sartoises  :

Hommes âgés de 60 ans et plus : 1013.         Femmes de 60 ans et plus: 1137.

Soit un total de 2150 aînés pour une population de 6858 électeurs soit 31%.

Au vu des chiffres, les aînés représentent en effet un corps électoral  important qui explique  l'origine de l'âpreté du débat au Conseil communal.

L'attachement des artisans à la commune de Jalhay-Sart est plus fort que jamais.

 

La zone de développement artisanal a été  initiée par les citoyens lors d'une législature précédente et ce dans le cadre d'une action de développement rural.

Neuf terrains à vocation artisanale jouxtant l'atelier rural récemment inauguré à Cokaifagne ont trouvé tous rapidement acquéreur.

Il s'agit de deux entreprises sartoises, cinq jalhaytoises, une entreprise originaire de Pepinster et une autre de Limbourg.

Il n'est pas exclu a-t-il encore été précisé lors du Conseil communal que dans le cadre de la  nouvelle opération de développement rural, qui débutera à Jalhay après les élections communales, qu'un deuxième parc  artisanal voit le jour si la demande des Jalhaytois et des Sartois se confirme à nouveau

La faible taxation des Jalhaytois et des Sartois maintenue en 2018.

 

La taxe additionnelle communale à l'impôt des personnes physiques est maintenue à 6% celle du précompte immobilier à 1900.

Une faible taxation  montrée du doigt...

En 2016 le Fonds des communes a décidé de restreindre sa dotation  à la commune de Jalhay soit  98000 €. Cette disposition est la conséquence d'un taux d'imposition des Jalhaytois et des Sartois jugé trop faible.

Jalhay et huit autres communes confrontées au même problème, ont  intenté un recours devant le Conseil d'Etat contre la décision du  Fonds des communes. A ce jour  le Conseil d'Etat n'a pas encore  rendu son jugement.

 Toujours dans ce registre, on vient de l'apprendre, la commune de Theux verra  sa dotation rabotée pour 2018 de  167.000 euros.

 On notera pour être complet  que notre commune  est la seule de l'arrondissement à avoir intenté un recours au Conseil d'Etat.

Jalhay-Sart une commune riche? Une carte interactive répond à la question

https://www.rtbf.be/info/economie/detail_dans-quelles-com...

Les interpellations citoyennes au Conseil communal sont jugées  trop ciblées, trop locales, trop nombreuses et pas dans l'intérêt général de la population.

 

Dans une interview accordée à Télévesdre le Bourgmestre Michel Fransolet  affirme : "Les interpellations citoyennes sont le fait d'une seule personne. Elles sont  trop ciblées, trop locales, trop nombreuses et pas dans l'intérêt général de la population "

La vérité ayant ses droits, examinons en détail les interpellations des Jalhaytois et des Sartois

A ce jour trois citoyens ont déposé 10 interpellations  à l'occasion de la tenue de 18 Conseils communaux. La première interpellation date de janvier 2016

Les interpellations citoyenne suivantes on été reçues au Conseil communal, il s'agit notamment:

  • De l'installation de plaques de rue avec texte français -wallon.
  • D'une mise à l'honneur annuel d'un  artisan reconnu par ses pairs
  • De trois interpellations à propos de  décharges sauvages situées respectivement  à Surister, Tiège et Charneux.
  • De la mise en place d'une application pour la signalisation à l'aide d'un Smartphone des décharges sauvages
  • De l'aménagement des d'accotements de la N 629 pour la sécurité des usagers faibles à Surister.

 

Trois interpellations ont été rejetées, ne souriez pas, pour cause  d'irrecevabilité.

  • Une demande en vue de la publication des mandats des élus de notre commune

Taxée d'irrecevabilité cette interpellation a eu néanmoins la vertu d'accélérer la publication  d'un cadastre des mandats  de nos élus sur le site communal.

http://www.jalhay.be/ma-commune/pdf/cadastre-des-mandats-...

  • Non- représentativité   d'associations jalhaytoises et sartoises à la Maison du tourisme de   Spa -Hautes Fagnes-Ardennes

Il est apparu très clairement que de nombreuses  manifestations organisées par  les associations de notre commune  n'ont pas accès à l'agenda des manifestations de la Maison du tourisme de Spa - Hautes Fagnes - Ardennes. Le point commun de ces associations  pénalisées est le fait qu'elles n'ont pas  rejoint  le centre culturel  Spa- Jalhay- Stoumont.

Ici encore grâce à cette interpellation cet écartement inadmissible a été levé non seulement à Spa mais également à l'agenda touristique de la Province de Liège

  • Une demande de correction de la sous représentativité de la commune de Jalhay-Sart au Conseil d'administration du Centre Culturel de Spa -Jalhay-Stoumont.

Cette interpellation(1) a été introduite en date du 23 /10/2017.

 

 Histoire d'eau commune à Theux et à Jalhay .

Récemment nous apprenons que la commune de Theux attaque en justice la ville de Spa.

En cause des fournitures d'eau impayées à hauteur de 200000 €

Cette eau, destinée aux thermes de Spa, provient de la source Clémentine située en territoire theutois.

Ces informations devraient intéresser la commune de Jalhay- Sart car, elle aussi, possède sur son territoire  des sources produisant des eaux abondantes et de grande qualité.

 Etonnamment ces sources sont  valorisées très profitablement, sans bourse délier, à Spa .

 Ajoutons que de surcroît notre commune doit assumer le coût conséquent de la protection de ces captages! L'égouttage prioritaire de Nivezé en est la parfaite illustration.

 La pugnacité de la commune de Theux à défendre ses  intérêts  déteindra-t-elle sur  nos élus?

 Nous voulons y croire....

Lien de l'office du tourisme de Jalhay-Sart à propos des sources de la commune de Jalhay-Sart.

http://www.tourismejalhaysart.be/patrimoine/sources-marie...

 

(1)  Une demande de correction de la sous représentativité de la commune de Jalhay-Sart au Conseil d'administration du Centre Culturel de Spa -Jalhay-Stoumont.

 

Surister le 23 octobre 2017

Monsieur le Bourgmestre,

Récemment vous nous avez informés que l'Intercommunale spadoise Aqualis avait invité notre commune à s'engager dans une opération à l'éthique approximative.

Déterminé à ne pas s'engager une voie inappropriée, l'unique administrateur jalhaytois, en concertation avec le Collège communal, a donc démissionné.

Il n'est pas exclu, nous a-t-il encore été précisé, que cet acte fort puisse déboucher sur une éventuelle action en justice.

Dans cet ordre d'idées je pourrais encore évoquer le sort bien peu enviable réservé aux communes représentées au CA de l'Intercommunale Publifin.

S'il y a bien une leçon à retirer de ces expériences malheureuses c'est le fait que toute entrée dans un CA notamment et surtout en position minoritaire doit à tout le moins s'entourer de règles de prudence et de grande vigilance.

Vu sous cet angle, la convention intermédiaire d'adhésion au Centre culturel Spa-Jalhay-Stoumont pose question.

En effet cette convention qui a été votée au Conseil communal par dix voix pour et neuf voix contre précise que deux Jalhaytois sont admis au Conseil d'administration.

Etonnamment pas une référence tant sur la répartition géographique que sur le nombre d'administrateurs prévus pour composer ce CA .

Cette composition précisément je vous la livre Monsieur le Bourgmestre.

Ville de Spa 10357 habitants

12 administrateurs dont 5 élus

Commune de Stoumont 3135 habitants

Deux administrateurs dont un élu

Commune de Jalhay 8562 habitants

Deux administrateurs dont un élu

Représentation de la Province de Liège

Un administrateur Député provincial résidant à Malmedy

Une administratrice Conseillère provinciale résidant à Stoumont Echevine de la culture et des finances à Stoumont .

Ainsi donc notre commune rurale forte de ses 8562 habitants se retrouve réduite à la portion congrue en termes de représentativité au Conseil d'administration.

Bien sûr on pourrait me rétorquer qu'actuellement tout se présente sous un jour favorable et qu'il n'a pas lieu en conséquence de s'inquiéter.

Certes! Mais la question n'est pas là. Dois-je rappeler que nous ne venons pas les mains vides tant culturellement que financièrement loin de là et que nous sommes bien dans un contexte de fiançailles, un état si propice à l'aveuglement amoureux.

Bientôt en principe avec la reconnaissance du nouveau Centre culturel par le gouvernement de la Communauté française le mariage sera consommé sous le régime d'un contrat mariage on ne peut plus déséquilibré.

L'aveuglement relève de la faute. Il conviendrait de la corriger.

Errare humanum est perseverare diabolicum

L'erreur est humaine, nous sommes bien d'accord là-dessus mais il est importe de ne pas persévérer précisément dans son erreur cela serait diabolique.

Ma question:

Monsieur le Bourgmestre auriez-vous l'obligeance de réfléchir à cette problématique en vue de prendre toutes les dispositions utiles afin d'annuler le déséquilibre flagrant de notre représentativité au CA du nouveau Centre culturel afin que jamais des situations contraires aux intérêts et à l'identité des Jalhaytois et des Sartois nous soient imposées.

Jean Pirnay à Surister 

conseil communal de jalhay-sart,jean pirnay,actualité de la commune de jalhay-sart

                                                       Les photos satiriques et improbables

DSC_6436.jpg

DSC_6442.JPG

 

La décharge de Charneux à l'orée du bois du Moulin a été assainie

conseil communal de jalhay-sart,jean pirnay,actualité de la commune de jalhay-sart

 

 

 

22/10/2017

Commune de Jalhay-Sart. Levée du mystère entourant la croix du "Clawè Fawe" à Fouir.(Jalhay)

 

Superbe journée automnale du samedi 14 octobre 2017 pour accompagner les promeneurs venus inaugurer  le chemin de liaison entre Mariomont  et la Gileppe.

Initiateurs de cette nouvelle promenade, Jean-Benoit Koninckx et Léon Verhaeghe  ont endossé  pour la circonstance  le rôle de guide nature.

Le départ de la promenade, coté Mariomont , se situe rue de la carrière  à Jalhay

Une  carrière  mise en service et exploitée  par la commune de Jalhay!

Félix Jacquemin (90 ans)  habitant de  Fouir à un souvenir très précis de cette activité communale.

A Mariomont  dans les années 1965,Félix Jacquemin accompagné de deux collègues, produisent des pierres concassées pour l'entretien des nombreuses routes et chemins forestiers de Jalhay .

La roche est détachée du front de taille par des tirs de mines. Les gros blocs sont fragmentés manuellement à la masse et à la barre à mine. Les pierres sont  ensuite  chargées dans un wagonnet posé sur des rails et poussé à la main en direction d'un concasseur activé par un moteur diesel.

  Un jour,  le moteur  du concasseur  s'est enflammé. Ayant été  prévenu de l'incident, le bourgmestre de l'époque Rodolphe Sagehomme, accompagné du secrétaire communal  Antoine Gouverneur, constatent sur place  des dégâts  irrémédiables.

"Et voilà si on peut dire une bien triste fin de carrière " déclare Antoine Gouverneur.

Cette  oraison funéraire dédiée  à une machine amuse encore, après tant d'années, Félix Jacquemin...

La moteur ne sera pas réparé, la carrière de la commune de Jalhay a vécu....

Aujourd'hui, on peut encore observer, à l'arrière d'une maison construite sur le site de l'exploitation, le front de taille de la carrière jalhaytoise.

Cette petite digression faite, empruntons à présent cette promenade résolument forestière qui possède de nombreux ingrédients pour enchanter les promeneurs

Les étangs du Cossart.

Les étangs du Cossart collectent au nord les eaux du ruisseau du Cossart et au sud celles du ruisseau des Grands- Près. Cette réserve d'eau  était distribuée jadis dans le village de Stembert via une conduite en fonte de 250 mm.

Si les étangs ont perdu aujourd'hui leur  utilisation première, ils n'en gardent pas moins un lieu de vie  extrêmement riche en termes de faune sauvage.

Le Clawè Fawe et la croix Malay

Un panneau explicatif a été installé au pied du Clawè Fawe.(Hêtre cloué)

 Le texte du panneau:

D’après une ancienne croyance populaire on estimait qu'un mal physique  (provoqué par un  mauvais esprit) pouvait être extirpé du corps en le clouant  à un arbre, l'élimination du mauvais esprit entraînait ainsi la guérison. Il s’agissait principalement des maux de dents et des maladies de la peau.

En 2003, ont été recensés 59 arbres à clous en Belgique dont 33 en province de Liège.

Le Clawè Fawe de Foyr (commune de Jalhay) est remarquable par la circonférence du tronc de l'arbre, celle-ci mesurée à une hauteur de 1,30 m, est de 2,88m.

Selon certaines sources le Clawè Fawe serait également invoqué, pour la réussite d'un long voyage (un pèlerinage).

Cet arbre est repris dans le registre des arbres monumentaux sur le site internet international monumentaltrees.com

La croix qui se trouve au pied de l’arbre ne représente aucune réalité historique. Il s’agit en fait d’une plaisanterie organisée en 1987 par les membres d’un mouvement de jeunesse à l’intention de leur dirigeant qui porte le même nom que la personne(JP Malay) mentionnée sur  la croix, celle-ci,  beaucoup plus ancienne, a vraisemblablement été « empruntée » dans un cimetière des environs.

Cet endroit était aussi le lieu des exécutions sous l'ancien régime (le gibet de Jalhay). Pour cette raison, l'ancien arbre à clous a été détruit à la révolution (comme tous les symboles du pouvoir) mais, étonnamment,  celui-ci sert toujours comme le montrent les clous plantés dans l'arbre qui sont des clous modernes et pas forgés.

Il faut encore préciser que nous nous trouvons sur l'ancienne route de Limbourg (dépendant à l’époque du Duché de Brabant, ennemi de la Principauté de Liège). On pouvait donc y voir une forme d'intimidation pour les voyageurs mal intentionnés.

(Nous ajouterons que Jean -Pierre Malay réside à Jalhay.(Mariomont) Il est le dirigeant de la firme ESI informatique située à Verviers http://www.esi-informatique.com/)

 

Le monument "Cœur de Marie"

En 2008 à l'initiative des Jalhaytois  Jean-Claude Pauly  et André Deroanne un monument a été érigé en mémoire de l'équipage d'un bombardier Lancaster tombé le 31 mars 1944 au lieu dit: Cœur de Marie.

http://www.tourismejalhaysart.be/patrimoine/monument-angl...

Bientôt le parcours s'achèvera au pied des berges du lac de la Gileppe.

Détails pratiques:

 La distance Mariomont La Gileppe : 10km

Le parcours est fléché.

La promenade n'est pas accessible aux poussettes et personnes à mobilité réduite.

Les chaussures de randonnées ou bottes sont recommandées.

inauguration de la promenade mariomont la gileppe,jean pirnay,commune de jalhay

jean pirnay à Surister

Défenseur de l'identité rurale

Gentil persifleur à Jalhay-sart

 

                                                                    Les photos

                                                             Départ de la promenade

inauguration de la promenade mariomont la gileppe,jean pirnay,commune de jalhay

inauguration de la promenade mariomont la gileppe,jean pirnay,commune de jalhay

Un  panneau explicatif à propos des étangs du Cossart

inauguration de la promenade mariomont la gileppe,jean pirnay,commune de jalhay

inauguration de la promenade mariomont la gileppe,jean pirnay,commune de jalhay

L'entrée de la canalisation d'eau en fonte en direction du village de Stembert.

inauguration de la promenade mariomont la gileppe,jean pirnay,commune de jalhay

inauguration de la promenade mariomont la gileppe,jean pirnay,commune de jalhay

inauguration de la promenade mariomont la gileppe,jean pirnay,commune de jalhay

inauguration de la promenade mariomont la gileppe,jean pirnay,commune de jalhay

inauguration de la promenade mariomont la gileppe,jean pirnay,commune de jalhay

Le mystère de la croix Malay est levé.

inauguration de la promenade mariomont la gileppe,jean pirnay,commune de jalhay

inauguration de la promenade mariomont la gileppe,jean pirnay,commune de jalhay

inauguration de la promenade mariomont la gileppe,jean pirnay,commune de jalhay

La tradition est respectée

inauguration de la promenade mariomont la gileppe,jean pirnay,commune de jalhay

inauguration de la promenade mariomont la gileppe,jean pirnay,commune de jalhay

inauguration de la promenade mariomont la gileppe,jean pirnay,commune de jalhay

Le groupe se rassemble au Tigelot  avant la descende vers le Cœur de Marie.

inauguration de la promenade mariomont la gileppe,jean pirnay,commune de jalhay

 

 

11/10/2017

Commune de Jalhay-Sart. Inauguration du chemin de liaison entre Mariomont et la Gileppe

Les Jalhaytois et les Sartois œuvrant bénévolement au sein de la Commission Locale de Développement Rural (CLDR) pour la réhabilitation des chemins et sentiers de la  commune de Jalhay-Sart , inaugurent le samedi 14 octobre 2017 le chemin de liaison entre Mariomont et la Gileppe.

La promenade passe par les étangs du Cossart  alimentant jadis Stembert , le célèbre arbre à clous du "Clawè Fawe" qui signifie hêtre cloué (les amateurs peuvent enfoncer des clous ce jour là en vue de se débarrasser de maux de toutes sortes) sans oublier, tout à côté, d'admirer la facétieuse croix Malay dont l'origine vous sera commentée .

Le circuit traverse le ruisseau de Maloupont et rejoint le Tigelot (route Jalhay- la Gileppe) pour descendre jusqu'au lac de la Gileppe via le lieu dit le Cœur de Marie.

 Info pratique:

 Date heure et lieu de départ: le samedi 14 octobre à 10h30, rue de la carrière face au numéro 15 à Mariomont (voir plan ci- dessous)

 Alternative proposée:

Rendez vous au Tigelot à 10 h précise  route de la Gileppe sur le parking face au camping.

Un covoiturage sera organisé pour amener  les participants au départ de Mariomont

 Distance Mariomont  Tigelot:  8 km   durée 2h1/2 +la possibilité de faire un aller retour jusqu'au lac de la Gileppe soit 2x2km

 Fin de la promenade: un covoiturage sera organisé afin que les promeneurs ayant garé leur véhicules rue de la carrière à Mariomont  puissent les récupérer.

 Accessibilité: la promenade n'est pas accessible aux poussettes et personnes à mobilité réduite. 

Les chaussures de randonnées ou bottes sont recommandées.

 

 

Contact pour infos complémentaires :

 Jean-Benoit Koninck 087/647202

  Léon Verhaeghe: 087/270562

  Francis Willems  0473472532

                Moi.jpg                                                           

jean pirnay  

Gentil persifleur à Jalhay-Sart

Défenseur de l'identité culturelle rurale

          Le "Clawé Fawe" et son tronc lardé de clous. Tout à côté la facétieuse croix Malay.

ScreenHunter_01 Oct. 10 06.12.jpg

promenade mariomont la gileppe,jean pirnay,commune de jalhay